Mehrtens: "McAlister a bien appliqué les consignes"

Mehrtens: "McAlister a bien appliqué les consignes"

Publié le , modifié le

Andrew Mehrtens, l’ancien demi d’ouverture des All Blacks, nous a livré son sentiment sur la partition des deux ouvreurs, Luke McAlister et Jonny Wilkinson. Le prédécesseur de Dan Carter nous a confié qu’il les a trouvés propres, sérieux. « Et précis malgré deux drops ratés chacun ».

« Ce n’était pas évident aujourd’hui pour les deux ouvreurs », a d’emblée souligné Andrew Mehrtens. L’ancien ouvreur des All Blacks (70 sélections) a regretté le manque d’actions de classe et d’essais. « Le jeu n’était pas très fluide et les deux équipes ont très bien défendu », a-t-il dit avant de s’arrêter sur le duel entre l’ouvreur anglais et son vis-à-vis néo-zélandais.

« On savait que Wilkinson était très bon sous la pluie. McAlister a également assuré. Ils ont tous les deux bien fait leur travail même s’ils n’ont pas vraiment pu se mettre en valeur dans le jeu, la faute aussi aux conditions de jeu. La pluie a davantage aidé Toulon parce qu’ils ont un jeu plus individuel, basé sur le défi physique. C’était sûrement un peu plus dur pour Toulouse qui aurait aimé attaquer plus. McAlister a fait un seul franchissement mais il a manqué de chance sur son petit coup de pied à suivre, le rebond étant favorable aux Toulonnais ». « Je ne vois aucun reproche à leur faire », a poursuivi l’ancien 10 du Ercété, du Racing et de Béziers, « ils ont assuré dans leurs coups de pied et ont tout mis ou presque au pied, Wilkinson ratant seulement une pénalité pas facile du milieu de terrain (4 pénalités sur 5 contre 6/6) ».

« Ils ont été propres, corrects. McAlister va faire encore mieux l’année prochaine parce qu’il est encore plus 12 que 10. C’est un centre reconverti demi d’ouverture qui a très bien su appliquer les consignes de Guy Noves ». Avant de tirer un coup de chapeau aux deux équipes. « Gagner 19 titres, on ne peut qu’apprécier. C’est un exploit énorme. Maintenant, je suis triste pour Toulon car mon fils est né là-bas et je suis encore un peu Toulonnais de cœur. C’est déjà très bien ce qu’ils ont fait cette année avec deux finales ».

Grégory Jouin @GregoryJouin