21627_yoann-maestri-antoine-tichit-rugby_ea269732e546a655de4ed88492c95e8e_13661399c5827d65ab1ad87e9c90d823
Yoann Maestri (Toulouse) |

Maestri, van Zyl et Sanchez, fers de lance du recrutement du Stade Français

Publié le , modifié le

Le Stade Français a annoncé quelques "recrues-stars" pour la saison prochaine. En fin de contrat avec Toulouse, et alors qu'il avait signé un pré-contrat avec la Rochelle, le 2e ligne international Yoann Maestri a fait demi-tour pour s'engager avec le club parisien. Il s'est engagé pour quatre ans. Autre recrue majeure, le demi de mêlée international sud-africain Piet van Ziel (London Irish), mais également l'ouvreur argentin Nicolas sanchez, ancien de l'UBB et du RCT, qui était reparti en Amérique du Sud.

Le départ de Patrice Collazo a fait le bonheur du Stade Français. En quête de recrues de dimension internationale après une saison bien terne, le club parisien a en effet profité du revirement de Yoann Maestri pour l'engager pour les quatre prochaines années. Le 2e ligne international, en fin de contrat avec Toulouse, avait en effet signé un pré-contrat avec les Maritimes. Mais le départ du manageur l'a fait changer d'avis. Le Stade Français aurait indemnisé le club rochelais aux environs des 700 000 euros. A 30 ans, le joueur formé au RCT va donc poser ses valises à Paris. Il n'est pas seul.

Sanchez et van Zyl arrivent aussi

Le demi d'ouverture Nicolas Sanchez, qui avait joué à Bordeaux-Bègles entre 2011 et 2014 mais aussi à Toulon en 2014-2015, s'est également engagé. Joueur de talent, il sera là pour épauler Jules Plisson. Cette saison, il avait rejoint son pays, pour évoluer avec les Jaguars, la province qui évolue dans le Super Rugby de l'hémisphère Sud. Autre joueur de l'hémisphère Sud à rallier le Stade: Piet van Zyl. A 28 ans, le demi de mêlée international sud-africain va donc quitter les London Irish après seulement une saison. 

Des infrastructures en évolution

Le Stade Français a déjà annoncé les recrutements de Stéphane Clément (Lyon/pilier), Talelei Gray (Toulouse/3e ligne), Malietoa Hingano (centre ou ailier), Alex Arrate (Biarritz/D2/centre ou ouvreur) et Kylan Hamdaoui (arrière). Et surtout l'arrivée de l'ancien sélection de l'Afrique du Sud, Heyneke Meyer. Sans oublier les prolongations de Plisson, Macalou, Danty, Camara, Flanquart ou Alberts notamment.

Hans-Peter Wild, l'actionnaire qui avait pris en mains les destinés du club voici un an, hausse donc le ton. Après une saison très difficile, "une des plus compliquées de l'histoire récente du Stade Français" selon lui, il a décidé de mettre l'argent sur la table pour viser les barrages, et à terme le Bouclier de Brennus. Les transferts ne sont donc pas finis. Et un centre médical propre au club ouvrira au premier semestre 2019, dans un espace de 800m2. Ce sera l'un des autres développement de ce projet intitulé "(r)évolution", marqué par un nouveau logo.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze