Top 14 Lyon Bordeaux Jayden Spence 122016
Le joueur de Bordeaux-Bègles Jayden Spence dans la tenaille lyonnaise | AFP - Romain Lafabregue

Lyon se donne de l'air après sa victoire sur Bordeaux-Bègles

Publié le , modifié le

Pour sa dernière au Matmut Stadium de Vénissieux, Lyon a battu Bordeaux-Bègles (19-16) pour se donner de l'air sur la zone de relégation, vendredi en match avancé de la 15e journée de Top 14. A partir du mois de janvier, le LOU évoluera en effet au stade de Gerland, laissé vacant par les footballeurs de l'OL en janvier 2016.

En mettant fin à une série de quatre défaites de suite, les Lyonnais réalisent une bonne opération comptable: s'ils demeurent à la 12e place, l'écart sur le premier relégable, Grenoble, qui se déplacera dimanche à La Rochelle, est passé de 6 à 10 points. Battu pour la deuxième fois consécutive en Championnat, après la défaite surprise contre Pau le week-end dernier (16-18), Bordeaux devra se contenter du bonus défensif, arraché à la dernière minute, sur un essai de Yann Lesgourgues et conserve le 6e rang mais reste sous la menace de Toulouse et Castres, qui recevront samedi Clermont et Bayonne.

Toby Arnold fait la différence

Après une première période fermée (3-3 à la pause), où les défenses ont pris l'ascendant sur les intentions offensives, Lyon a débloqué la situation grâce à l'ailier néo-zélandais, Toby Arnold. Le meilleur marqueur d'essais lyonnais lors des deux dernières saisons profitait d'un rebond favorable, sur une chandelle de son ouvreur Mike Harris, pour marquer son premier essai de la saison (13-6, 50). Le LOU manquait ensuite deux pénalités par Armitage (62), Michalak (63) et un drop, par Harris (65), qui aurait pu lui permettre de creuser l'écart. Mais sa supériorité en mêlée lui permettait de garder la main sur le match avant que Jacques-Louis Potgieter n'assure le succès de son équipe sur pénalité.

Réactions:

Raphaël Ibanez (manager de Bordeaux): "Nous avons bien participé à la fête en faisant beaucoup de cadeaux à notre adversaire. J'attendais une réaction dans l'engagement après notre faillite contre Pau. Les joueurs ont répondu présents et ont été solidaires sur le plan défensif. Nous repartons avec un point de bonus défensif mérité. Je suis têtu. Je sais que beaucoup de gens vont relever le négatif. Qu'ils se fassent plaisir ! Je reste optimiste, nous aurons des jours meilleurs."

Pierre Mignoni (manager de Lyon): "Ce match a été un bras de fer. Nous n'avons pas cédé et nous sommes arrivés à tenir jusqu'au bout. Tout n'a pas été parfait. Bravo aux joueurs. Bordeaux nous a beaucoup perturbés dans le jeu au sol, nous a empêchés de mettre du dynamisme dans notre jeu. Nous avons mis fin à notre série de quatre défaites de suite. Tout n'était pas à jeter. Mais les joueurs avaient besoin de retrouver de la confiance."