Raphaël Ibanez
Raphaël Ibanez | PHOTOPQR/SUD OUEST

L'UBB s'agace des rumeurs sur la succession de Philippe Saint-André

Publié le , modifié le

Laurent Marti, président de l'Union Bordeaux-Bègles, a affiché son mécontentement quant aux rumeurs menant son manageur général, Raphaël Ibanez, à la tête de l'équipe de France après la Coupe du monde. "Il faut être sérieux. "Raph" (Ibanez) n'a aucun contact (avec la FFR). Je n'ai aucun contact, on va arrêter de perdre du temps avec ça. Cela finit par nous polluer et nous faire perdre beaucoup d'énergie, ça finit par agacer les joueurs", a-t-ildit en conférence de presse.

"Tant qu'on n'aura pas une réponse officielle de la Fédération française de  rugby qui nous dira que c'est tel ou tel manager, nous, on ne communiquera plus  car on est sur des supputations. Je ne sais pas où ça va se terminer, ça  devient très pénible", a-t-il insisté.

M. Marti a ajouté qu'il ne souhaitait "pas attendre éternellement". "Peut-être qu'à un moment donné, il faudra fixer une date butoir". Et de conclure: "Il est évident que je ne peux pas le savoir en juin ou un juillet. On a  besoin, quelque soit le président de club, de se retourner".

francetv sport @francetvsport