Romain Buros tente de passer
Romain Buros tente de passer | AFP

L'UBB reprend sa marche en avant, La Rochelle renverse Montpellier

Publié le , modifié le

Bordeaux-Bègles a, sans briller, pris le dessus sur une équipe d'Agen (25-17) qui aurait pu légitimement prétendre à un meilleur résultat, lors de la 15e journée de Top 14. Peu après, la Rochelle a renversé Montpellier (27-25) pour conserver son invincibilité à domicile.

Si l'UBB retrouve les premiers rangs, Agen, lui, reste scotché au 13e rang et pourrait voir s'échapper ses principaux concurrents au barrage. C'est la conclusion d'un après-midi où les regrets prédomineront. Un double passage à vide autour de la mi-temps, et ce choix de prendre la pénaltouche plutôt que les points à cinq minutes du terme alors que son buteur Berdeu avait été parfait, à 100% de réussite.

Contrairement aux Bordelais, les hommes de Mauricio Reggiardo ont joué un vrai derby, avec du coeur, de l'envie, mais sans la récompense. C'était pourtant mal parti pour eux, avec un essai express de l'homme du jour, Blair Connor, le plus rapide sur un coup de pied à suivre de Woki pour fêter sa 201e apparition sous les couleurs unionistes (2). Au lieu de lancer les siens, cet essai a réveillé des Agenais joueurs et logiquement récompensés par un essai de Berdeu après une mêlée à 5 mètres (9).

Sans complexe, les Lot-et-Garonnais ont longtemps fait déjouer des Bordelais manquant de maîtrise jusqu'à une action axiale avant la pause conclu par Buros sous les poteaux (18-7, 39). Bordeaux a creusé l'écart à la reprise, quand Tamanivalu a franchi une troisième fois la ligne (42) après une grosse défense agressive. Mais ensuite l'UBB a un peu disparu. Dominateurs, profitant de la fébrilité locale dans les transmissions et en touche, le SUA est revenu sur un essai de l'entrant Bosch suite à une pénaltouche, puis sur une pénalité de Berdeu (25-17, 65). Il restait alors du temps pour espérer le bonus, voire mieux, mais les choix effectués ensuite par Agen ne se sont pas révélés payants.

La Rochelle plombe le moral de Montpellier

De leur côté, les Rochelais qui ont été largement ponctionnés par le XV de France (cinq joueurs mobilisés, un de moins que les Auvergnats) ont trouvé les ressources nécessaires pour dominer dans une fin de match à suspense le MHR: le vieux soldat Jone Qovu (33 ans) a aplati en force au pied des poteaux au bout d'une longue période de siège devant l'en-but héraultais pour libérer Marcel-Deflandre (74), avant qu'Ihaia West n'assure la transformation de la gagne.

Montpellier (9e, 33 pts), tout juste éliminé de la Coupe d'Europe, misait gros sur ce déplacement pour refaire son retard dans la course à la qualification. Raté: il pointe toujours à sept longueurs de la 6e place, occupée par Lyon qui reçoit en soirée le Racing 92 (7e, 40 pts également). Le vice-champion de France voit s'éloigner la phase finale, encore envisageable au contraire pour les Castrais (8e, 37 pts), leur bourreau en finale en juin dernier.
 

France tv sport francetvsport