Avei, Hines, Debaty, Bordeaux-Bègles, Clermont
. | JEAN PIERRE MULLER / AFP

L'UBB grimpe dans le Top 6

Publié le , modifié le

En dominant le leader clermontois à Chaban-Delmas lors de la 21e journée de Top 14 (26-16), Bordeaux-Bègles est revenu à hauteur de Grenoble à la 6e place du classement. Auteur d'un doublé, l'ailier girondin Talebula, meilleur marqueur d'essai du championnat, a encore été prépondérant dans le succès des siens. L'UBB est plus que jamais en course pour les phases finales.

Mais où s'arrêtera l'UBB? Invaincu depuis trois rencontres, Bordeaux-Bègles s'est ouvert les portes du Top 6 et d'éventuelles phases finales au printemps. Pour ce faire, les hommes de Raphaël Ibañez ont pris le dessus sur Clermont, seule équipe qu'ils n'avaient pas battu depuis leur remontée dans l'élite à l'issue de la saison 2010/2011. Dans un stade Chaban-Delmas plein comme un oeuf dans lequel les Girondins ne s'étaient jamais inclinés, les Jaunards avaient pourtant pris les devants grâce à un essai de Vermeulen (6-13, 38e). Fébriles en première période, à l'image d'un Pierre Bernard inhabituellement maladroit (6/10 au pied), les Bordelo-Béglais ont mis la machine en route au retour des vestiaires. Confronté à Sivivatu, dans un duel entre deux des meilleurs artificiers de l'élite, Talebula a été le détonateur côté locaux. A la suite d'un coup de pied rasant, il arrivait le premier dans l'en-but (16-13, 46e).

L'UBB a bien grandi

Les saisons précédentes, l'UBB aurait certainement craqué dans la dernière demi-heure. Pas cette année. En gros progrès dans les secteurs de la conquête et du jeu au sol, les Girondins ont pu s'appuyer sur leurs nouveaux acquis pour tenir bon. Privé de nombreux joueurs blessés (Fofana, Kayser, Bonnaire, Nalaga,  Malzieu, King...) et avec les internationaux français Domingo et Chouly laissés  au repos, Clermont ne pouvait donner le dernier coup de rein pour revenir dans la rencontre. Bernard manquait même les perches adverses à deux reprises... Au lieu d'assurer le point de bonus défensif, les visiteurs, tentaient de relancer les derniers ballons et de faire honneur à leur statut de leaders du Top 14. Un excès de gourmandise fatal aux troupes de Vern Cotter.

Douzième essai pour Talebula

A la suite d'un petit coup de pied par dessus de Brock James, Clarkin récupère le cuir et sert la flèche Talebula. Lancée, elle se plantait entre les poteaux et transperçait les coeurs auvergnats (26-16, 79e). Repartie bredouilles de Bordeaux, l'ASMCA est sous la menace directe de Castres et Toulon. Quant à l'UBB, elle peut rêver aux barrages. A six matches de la fin de la saison régulière, le club du président Marti n'a plus que deux cadors, Toulon et le Stade Français, à affronter. Bayonne, Perpignan, Oyonnax et Biarritz sont les noms de ses autres futurs adversaires. Soit autant de formations qui jouent le maintien et pourraient être sauvées d'ici là... Oui, l'UBB peut croire à un printemps radieux. 

Jerome Carrere