LOU-Stade Toulousain: Toulouse cherche la lumière à l'extérieur

LOU-Stade Toulousain: Toulouse cherche la lumière à l'extérieur

Publié le , modifié le

Après deux victoires en Top 14, le Stade Toulousain a engrangé deux nouveaux succès sur la scène européenne, dont le dernier plus que convaincant face à Bath. Quatre victoires consécutives et le Stade toulousain fait de nouveau peur. Le LOU qui reçoit le Stade, après cet intermède européen, tente de ramener les stadistes sur terre.

Il y a plus d’un mois, le 26 septembre pour être précis, le Stade Toulousain revenait de Bayonne avec une lourde défaite (35-19). Réduits à 14, les hommes de Guy Novès étaient rentrés frustrés en Haute-Garonne. Depuis, ils ont remis la marche avant. Mieux que ça même : quatre victoires, dont deux succès sur Toulon et Montpellier. De quoi pavoiser ? Non. Surtout si on croit Guy Novès, manageur du Stade Toulousain, remonté contre les instances dirigeantes : « "On a eu une semaine de préparation d'un club amateur alors que ces dernière semaines, on a travaillé d'une manière professionnelle", a déclaré le patron emblématique des Rouge et Noir en conférence de presse.

"Les internationaux (Dusautoir, Médard, Maestri, Huget, Camara, convoqués pour un stage du XV de France en vue des tests de novembre, ndlr) ne sont pas là. Si je les vois, ce sera vendredi pour partir. C'est une des raisons pour lesquelles je dis que c'est une préparation d'amateurs", a ajouté Novès.

Du côté du LOU, on n’a pas eu ce genre de problèmes. Olivier Azam récupère quelques cadres pour la réception de Toulouse. Martin et Puricelli seront mêmes titulaires, tout comme Nallet et Smith laissé au repos en Challenge Cup. Lyon accueille Toulouse avec confiance. En effet, les Rhodaniens restent sur 19 victoires de suite à domicile. Et pourtant, selon Jean-Marc Doussain, le Stade n’a plus « le droit de se rater à l’extérieur ». Le demi de mêlée toulousain sait bien que son équipe n’a encore rien ramené de ses voyages hors de ses bases cette saison. Le retour dans les six premiers passera par-là.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot