Vinaya Wakanivuga Lyon LOU
. | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Les promus à l'épreuve du feu

Publié le , modifié le

Vaincus tous deux lors de la première journée de Top 14, Bordeaux-Bègles et Lyon voudraient profiter de la 2e journée de championnat, samedi et dimanche, pour rectifier le tir à domicile. Le problème pour les promus, c'est qu'ils auront à faire à des adversaires de poids : Bayonne et Toulouse. Dans le même temps, Toulon, bourreau de Biarritz la semaine passée, accueillera Clermont tandis que Perpignan ira défier le Racing-Métro.

Atteindre l'élite n'est pas simple. Tenir tête aux cadors l'est encore moins. C'est pourtant ce qui attend les promus Bordeaux-Bègles et Lyon à l'occasion de la 2e journée de Top 14. Après une entame de saison conclue sur des défaites respectives à Paris (41-20) et Clermont (22-13), les Bordelais et les Lyonnais vont se mesurer à Bayonne et Toulouse. A cette occasion, les petits plats seront mis dans les grands. Ainsi, les Girondins n'évolueront pas comme à leur habitude à Moga mais au stade de Chaband-Delmas. Peu impacté par le Mondial de rugby, Bayonne, outre Cédric Heymans, sera privé de Pépito Elhorga (genou), Guillaume Bernad (fracture), Marc Baget (acromio), Benjamin Boyet (acromio) et Joe Pietersen (dos).

Mais le succès obtenu contre Toulouse la semaine dernière (18-13) a galvanisé le collectif basque. Un collectif bien décidé a empoché un second succès de rang. Dans cette optique, l'entraîneur bayonnais Christian Gajan se refuse à minimiser la mission qui attend ses hommes : "Je me méfie de tous les matches, il n'y en a pas un de facile. Cette équipe de Bordeaux n'est pas du tout là par hasard." La motivation des Bordelais est effectivement à prendre au sérieux. "Si on exécute bien les directives que les coaches vont nous donner, on doit gagne", estime le deuxième ligne Cameron Treloar. Mais face à une équipe comme Bayonne et dans un stade prestigieux, la pression ne sera-t-elle pas trop grande pour les Bordelais ? Réponse samedi (20h45).

Du côté de Lyon, l'affiche paraît également plutôt déséquilibrée entre le LOU et Toulouse, champion de France en titre. Comme la semaine passée, les Rouge et Noir devront se passer des services de sept mondialistes. Des absences auxquelles s'ajoute celle de Caucaunibuca, touché au genou droit. Jean Bouilhou (épaule) et Shaun Sowerby (contracture) sont, quant à eux, encore incertains. Cela ne devrait toutefois pas handicaper le stade Toulousain bien déterminé à faire oublier son revers à Bayonne (18-13).

Dans les autres rencontres, le Racing-Métro cherchera à décrocher une seconde victoire consécutive à domicile face à Perpignan mais sera privé de l'aide de Sébastien Chabal, blessé au cou. Idem pour Toulon qui, après avoir maté Biarritz à Mayol, tentera de faire de même face à Clermont. Pour Montpellier, il s'agira de renouer avec la victoire lors d'une première sortie à domicile face à Brive. Une première victoire à domicile, c'est aussi ce qu'espère Castres lors de la réception du Stade Français. Enfin, Biarritz essaiera de s'extirper de la dernière place du classement face à Agen.

Isabelle Trancoën