Ballon rugby Top 14
Quels seront les quatre clubs en demi-finales du Top 14 ? | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Le Top 14 débutera avant le Mondial

Publié le , modifié le

La saison 2015-2016 du Top 14 débutera avant la Coupe du monde 2015 en Angleterre (18 septembre-31 octobre) et se terminera le 25 juin 2016, a annoncé mercredi Paul Goze, président de la Ligue nationale de rugby (LNR).

"Il y aura des matches avant la Coupe du monde, courant août et septembre.  Reste à savoir si les matches joués pendant la Coupe du monde le seront pendant  la phase préliminaire (de groupes, NDLR), ou pendant la phase finale", a  déclaré Paul Goze à l'issue d'une réunion avec les présidents des clubs de Top  14 et de Pro D2, à l'hôtel Hilton de l'aéroport d'Orly. Des journées de Top 14 auront également lieu pendant le Tournoi des six  nations 2016, et la finale sera disputée le 25 juin, a ajouté le président de  la LNR. Avant de finaliser le calendrier, la LNR attend cependant de connaître le  nom du diffuseur télé du Top 14 à compter de juin prochain, puisque la Cour  d'appel de Paris a confirmé jeudi dernier la suspension du contrat qu'elle a  passé avec Canal+, pour cinq saisons entre 2014 et 2019 et le montant record de  355 millions d'euros.

Le prochain diffuseur (Canal+ ou beIN) aura ainsi évidemment son mot à  dire, surtout s'il rachète des matches de la Coupe du monde auprès de TF1, pour  l'instant détenteur des droits. Le nouvel appel d'offres des droits du Top 14, qui devra être effectué  avant le 31 mars 2015 selon la décision de la cour d'appel, "pourrait être  élaboré et envoyé aux diffuseurs avant la fin de l'année", a par ailleurs  estimé Paul Goze. La possibilité pour les clubs de faire appel à des "jokers Coupe du monde"  pour pallier l'absence de joueurs retenus au Mondial et à des jokers médicaux  si certains étaient blessés pendant l'épreuve, comme pour la précédente édition  en 2011, a également été entérinée mercredi. Le statu quo s'est également imposé "à une majorité" selon Paul Goze au  sujet du plafonnement salarial des clubs, fixé jusqu'en juin 2016 à 10 millions  d'euros annuels, hors aménagements pour les internationaux et Espoirs français.

AFP