Maestri et Lamboley (Toulouse) défendent bec et ongles
Maestri et Lamboley (Toulouse) défendent bec et ongles | PASCAL PAVANI / AFP

Le Stade Toulousain refroidit Castres

Publié le , modifié le

Le Stade Toulousain, grâce à une victoire bonifiée (26-9) sur Castres, le champion de France, s'est hissé provisoirement en tête du Top 14, à égalité de points (21) avec Montpellier, large vainqueur (43-3) vendredi soir de Clermont.

Sans Dusautoir ni Picamoles, préservés en vue du premier stage du XV de  France, Toulouse a pris la la mesure d'un CO, joueur, et inscrit trois essais  par Doussain (31e), McAlister (61e) et Camara (76e), ce dernier à peine entré en  jeu. Privé de deux piliers (Wihongi et Peikrishvili) notamment, les Castrais,  4es au coup d'envoi, n'ont toujours pas réussi à s'imposer à l'extérieur. Quant  aux hommes de Guy Novès, ils sont restés intraitables sur leur terrain, une semaine après leur débâcle à Montpellier. Pour le plus grand plaisir de leurs 16 000 supporters.

Jean-Baptiste Elissalde, l'entraîneur des  trois-quarts du Stade Toulousain, se réjouissait de ce succès bonfifié qui relance totalement les Rouge et Noir: "C'est un résultat inespéré", a-t-il dit. "On ne s'était pas  projeté dans une victoire à cinq points. On voulait juste continuer à mettre un  peu plus de tout dans notre rugby par rapport aux six premiers matches. Plus  que le résultat c'est le contenu qui est intéressant. Il est difficile  d'exister dans ce championnat à l'extérieur. Il faut prendre conscience que  tous les matches sont importants. Il n'y a pas d'inquiétude ni d'euphorie à  avoir."

Côté castrais, le manager Matthias Rolland n'avait pas grand chose à redire sur ce revers. "La défaite est normale, avoue-t-il. On fait une très bonne première mi-temps où on rate  une occasion très franche d'essai en début de match. On a le droit d'y croire à  la mi-temps surtout qu'on avait un banc de qualité. En seconde mi-temps, les  Toulousains ont pris le match en mains et nous ont fait mal. On a vraiment vu  la qualité de leur jeu. Heureusement que les garçons se sont accrochés car on a  le sentiment que cela aurait pu être un peu plus lourd. Le meilleur a gagné."

VIDEO : Le résumé du match

Voir la video

AFP