Frédéric Michalak (LOU) face au Racing
Frédéric Michalak (LOU) face au Racing | THOMAS SAMSON / AFP

Le Lou s'impose au Racing, le Stade Toulousain gagne le derby de la Garonne

Publié le , modifié le

Lyon a réussi la bonne affaire de cette 6e journée en allant s'imposer à Colombes contre le Racing 92 (20-17) grâce notamment à une excellente défense sur la fin de match lorsque les Franciliens ont joué l'essai de la gagne plutôt que d'arracher le match nul sur pénalité. Le Lou pointe en tête avec 22 points avant la rencontre Montpellier-Brive de dimanche. Victorieux d’Agen (30-10), Toulouse fait un petit bond au classement provisoire (2e, 20 points). L’UBB (18 pts) a également effectué une bonne opération en écrasant Oyonnax dans l’un (39-9, bonus offensif avec 5 essais marqués). Vainqueur à Pau (25-23), le Stade Français sort de la zone rouge.

Racing 92 – Lyon 17-20

Lyon, valeur montante du Top 14, a franchi un nouveau cap en s'imposant à Colombes face au Racing 92 (20-17), un succès de prestige qui lui assure provisoirement la 1re place du championnat. Les Racingmen,n’ont pourtant mené au score après l’essai signé Teddy Thomas (10-0, 9e) mais les Rhodaniens ne se sont pas affolés et ont repris les commandes du match pour marquer par Palisson (5e essai de la saison) et Toby Arnold. L’essai de Juan Imhoff a redonné espoir aux locaux. Mais la pénalité ratée par Teddy Iribaren (67e) lui coûte cher... trois points, c'est l'écart final. Le bonus défensif est une maigre consolation.

Pau-Stade Français 23-25

Les Parisiens, déjà défaits deux fois à Jean-Bouin, se relancent dans le sillage de O'Connor et Macalou, exemples de courage et surtout de vélocité sur l'essai de la victoire (68e). Le Stade qui se cherchait une âme depuis le passage sous bannière allemande du club, l'a peut-être trouvée au Hameau lors d'une très longue séquence défensive finale pour préserver leurs deux petits points d'avance (trois essais à deux). La Section, pas dans un grand jour, a eu les cartes en main pour poursuivre son sans-faute à domicile. Mais en tombant dans un faux-rythme, sans le coup de rein nécessaire, elle n'a pas trouvé la parade.

Toulouse-Agen 30-10

Toulouse s'est imposé sans panache, à domicile, contre une valeureuse équipe d'Agen (30-10, deux essais pour les locaux, un de pénalité, un de Cheslin Kolbe), une quatrième victoire en cinq matchs qui permet aux Toulousains de s'emparer provisoirement de la tête du Top 14 malgré une prestation terne et sans saveur. A 18 ans, Romain Ntamack, le fils de l'ancien ailier international Emile Ntamack, a disputé samedi son premier match en Top 14. Le fils d'Emile a parfaitement tenu son rôle de distributeur en touchant de nombreux ballons. Il s'est aussi illustré en défense avec plusieurs plaquages autoritaires. En encaissant une quatrième défaite de rang, la troisième en trois matchs à l'extérieur, les Agenais reculent eux à la treizième place en compagnie d'Oyonnax.

Oyonnax-Bordeaux-Bègles 9-39

Devant près de 8 000 spectateurs, l'UBB a réalisé une véritable démonstration sur la pelouse d'Oyonnax, s'imposant 39-9 avec 5 essais (de pénalité (11e) Pelissie (50e) Houston (55e, 67e), Barraque (76e). Quatre ont été transformés dont trois par Hickey qui a également ajouté deux pénalités.