Stade Toulousain- stade Français

Top 14 : Le Stade Toulousain fait exploser le Stade Français

Publié le , modifié le

Le Stade Toulousain a confirmé ses belles dispositions à domicile en dominant largement le Stade Français (49-20) dimanche en clôture de la 11e journée du Top 14. Les Parisiens ont tenu tête une vingtaine de minutes, avant de s'écrouler victimes de fautes à répétition, et incapables d'enrayer les velléités offensives de Toulousains qui fait ce qu'il fallait pour enfoncer le clou avec six essais.

Le Stade Toulousain s'est très facilement imposé à domicile face à un Stade Français dans le dur et trop indiscipliné, remportant au passage sa sixième victoire consécutive dans le "clasico", entre esdeux "Stades". Ce cinquième succès de rang en championnat, le septième en incluant la coupe d'Europe, permet au Stade Toulousain de conforter sa deuxième place à trois points de Clermont, son futur adversaire en Top 14, et avec déjà neuf unités de plus que le septième, Castres.

Face à une équipe de Toulouse alignait au coup d'envoi ses internationaux français, notamment Antoine Dupont positionné à l'ouverture, les Parisiens, où figuraient également les Bleus Yoann Maestri et Gaël Fickou, se sont sabordés au cours d'une première mi-temps où ils ont récolté trois cartons jaunes (Paul Gabrillagues, Stéphane Clément et Jonathan Danty) en l'espace de dix minutes (18e, 26e, 28e). Toulouse en a profité pour prendre un peu d'avance au repos (21-10) grâce à Yoann Huget, Julien Marchand et le pied de Thomas Ramos même si les Parisiens, réduits à 13 pendant huit minutes, ont plutôt bien résisté.

De nouveau réduits à 14 après le carton jaune de Sekou Macalou (60e) ils ont cette fois abandonné leurs dernières illusions sur un essai de Romain Ntamack qui offrait alors le bonus offensif aux Toulousains (35-13) avant que François Cros (65e) puis Maxime Mermoz (75e) ne corsent l'addition.
 

De son côté, battu pour la troisième fois de rang, le Stade Français lâche du terrain et confirme sa mauvaise passe (8e) après un bon début de saison (quatre victoires lors de ses cinq premiers matches).

Six essais à la clé

Face à une équipe de Toulouse qui avait aligné au coup d'envoi ses internationaux français, notamment Antoine Dupont positionné à l'ouverture, les Parisiens, où figuraient également les Bleus Yoann Maestri et Gaël Fickou, se sont sabordés au cours d'une première mi-temps où ils ont récolté trois cartons jaunes (Paul Gabrillagues, Stéphane Clément et Jonathan Danty) en l'espace de dix minutes (18e, 26e, 28e).

Toulouse en a profité pour prendre un peu d'avance au repos (21-10) grâce à Yoann Huget, Julien Marchand et le pied de Thomas Ramos même si les Parisiens, réduits à 13 pendant huit minutes, ont plutôt bien résisté. De nouveau réduits à 14 après le carton jaune de Sekou Macalou (60e) ils ont cette fois abandonné leurs dernières illusions sur un essai de Romain Ntamack qui offrait alors le bonus offensif aux Toulousains (35-13) avant que François Cros (65e) puis Maxime Mermoz (75e) ne corsent l'addition.

Si les Parisiens devront attendre au moins un an de plus avant de renouer avec un succès en Haute-Garonne qui les fuit depuis le 16 septembre 2006 (16-12), les Toulousains ont de leur côté fait le plein de confiance avant de retrouver la Coupe d'Europe pour y défier deux fois les Anglais des Wasps dans une poule dont ils occupent la tête.

France tv sport @francetvsport