Gaël Fickou (Stade Toulousain) a inscrit trois essais face à Grenoble.
Gaël Fickou (Stade Toulousain) a inscrit trois essais face à Grenoble. | AFP

Le Stade Toulousain en promenade face à Grenoble (52-12)

Publié le , modifié le

Huit jours après s’être imposé à Montpellier (25-33), le Stade Toulousain a corrigé Grenoble (52-12) samedi, pour le compte de la 8e journée du Top 14. Les Rouge et Noir ont vite plié l’affaire, en inscrivant cinq essais dès la première période. Gaël Fickou s'est offert un triplé. Les Haut-Garonnais s’imposent ainsi avec le bonus offensif et s’installent à la 2e place, en attendant le déplacement du Racing 92 à Castres, dimanche (12h15).

L’hommage pouvait difficilement être plus clinquant. Samedi soir, le Stade Toulousain a célébré comme il se doit le retour de Guy Novès à Ernest-Wallon. L’ancien entraîneur emblématique des Rouge et Noir, officiellement sélectionneur du XV de France depuis le week-end dernier, a assisté à un festival offensif.

Les Grenoblois, corrigés 52-12, en ont fait les frais. Les Rouge et Noir ont inscrit huit essais. Dont trois signés Gaël Fickou (13e, 45e et 53e).

Une semaine le bon coup réalisé à Montpellier (33-25), cette victoire bonifiée  permet aux Toulousains de monter provisoirement sur la deuxième marche du  podium derrière Clermont, qui se déplace dimanche au Stade Français, et devant le Racing 92, qui se rend à Castres.