Le Stade Toulousain condamne Agen

Le Stade Toulousain condamne Agen

Publié le , modifié le

Le Stade Toulousain a l'habitude de retrouver des ambitions au printemps. Il a encore une fois démontré qu'il allait falloir compter avec lui cette saison dans la course au Bouclier de Brennus. Lancés dans une bonne dynamique pour consolider leur place en phase finale, voire chercher un barrage à domicile, les Toulousains ont fait une démonstration de force face à Agen (52-19) dimanche lors de la 23e journée du Top 14. Ce succès joliment agrémenté de huit essais condamne les Agenais à la relégation.

Le SUA, qui affichait le plus petit budget de l'élite, rejoint ainsi Oyonnax dans l'ascenseur vers l'échelon inférieur. Agen, dans la zone rouge depuis la 2e journée, redescend ainsi moins d'un an après avoir validé sa montée en Top 14. Il s'agit de la troisième relégation du club dans l'ère professionnelle, après celles de 2007 et 2013. Même si les hommes de Mathieu Blin n'ont jamais fermé le jeu et sont parvenus à aplatir trois fois dans l'en-but rouge et noir, ils n'ont malgré tout pas fait le poids face à des Toulousains très solides, qui ont enchaîné une troisième victoire de rang. 

Forts du retour de Yoann Maestri et de leur capitaine Thierry Dusautoir, les Toulousains - avec Clément Poitrenaud, en partance à la fin de la saison, titularisé à l'arrière et ovationné lors de sa sortie - ont rapidement montré qu'ils ne comptaient pas laisser passer l'occasion de faire le plein face à une lanterne rouge, qui ne nourrissait plus guère d'espoir. Dans un stade balayé par le vent, ils sont entrés rapidement dans le vif du sujet, en inscrivant cinq essais en première période. Ugo Mola a ensuite fait tourner, et les Toulousains se sont fait plaisir à mettre du jeu, dans un match qui leur était acquis. Ce beau résultat leur permet d'être dans les meilleures dispositions trois semaines avant de recevoir Clermont.

Réactions:

Ugo Mola (entraîneur de Toulouse): "Il n'y a pas de casse, on prend cinq points, contrat rempli. Valider la performance de Toulon passait par ne pas galvauder ce match et prendre le maximum de points, c'est chose faite. Mais mathématiquement, nous ne sommes pas qualifiés, on attend d'engranger le plus de points pour se qualifier le plus rapidement possible. On a eu notre lot de pépins, de désillusions, de contre-coups. On prend les choses très sereinement, mais avec l'envie de continuer à garder ce niveau d'exigence."

Mathieu Blin (manager d'Agen): "Je suis assez triste pour les mecs, on connaît tout leur potentiel et on voit tous leurs efforts. Peut-être que tous ensemble, nous devons nous dire qu'on n'y a pas assez cru, qu'on n'a pas assez plongé dans ce plaisir d'être remonté en Top 14 pour pouvoir mettre les choses dans le bon ordre dans une Pro D2 de très très haut niveau. On va continuer à monter le mur de ce superbe SUA l'année prochaine."

Christian Grégoire