Jules Plisson terrasse le RCT
Jules Plisson terrasse le RCT | LIONEL BONAVENTURE - AFP

Le Stade Français s'offre le RCT

Publié le , modifié le

Dans un match très pauvre, le Stade Français est resté invaincu dans son nouveau Jean-Bouin en dominant Toulon (23-0). Les Parisiens ont inscrit deux essais par la pépite Jules Plisson et par Doumayrou en fin de match.

Sixième match et sixième victoire pour le Stade Français dans son antre de Jean-Bouin rénové. Après plusieurs saisons de purgatoires dans l’austère Charléty, le Stade Français renaît depuis son retour à la maison. La période internationale a été difficile à digérer pour le RCT. Avec une équipe largement remaniée, les Varois n'ont jamais réussi à mettre leur jeu en place et sont restés muets pour la première fois depuis le 9 février dernier (34-0 à Bordeaux-Bègles). Dans un match fermé, il a fallu attendre l'heure de jeu pour que le Stade Français parviennent à briser le mur toulonnais.

En première période, aucune des deux équipes ne parvient à se créer de réelles occasions d'essais. Les deux entraîneurs s'en remettent donc à la botte de leurs buteurs mais Frédéric Michalak rate l'inmanquable à 25 mètres en face des poteaux. Bilan, à la pause c'est le Stade Français qui vire en tête grâce à une pénalité de Julien Dupuy (3-0).

L'éclair de Plisson

Malgré tout, les locaux ont montré quelques intentions intéressantes en fin de première période. Avec deux nouvelles pénalités de Dupuy, le score passe à 9-0 en leur faveur. Avant l'éclair de l'après-midi sur Jean-Bouin. Sur un lancer en touche bien capté par Papé, Dupuy hérite du ballon et lance Plisson qui échappe à quatre plaquages pour aller marquer l'essai que son partenaire à la mêlée se fera un plaisir de transformer pour mettre le SF à l'abri (16-0). Dans son duel face à son aîné, Frédéric Michalek, le jeune parisien Plisson, a crevé l'écran. L'ancien Toulousain a souffert et a été remplacé par Giteau avant que son équipe ne se retrouve à quatorze pendant dix minutes suite au carton jaune de Fresia.

La fin de match est monotone avec des Toulonnais qui tentent d'éviter le zéro pointé mais sur un contre, Doumayrou profite d'un ballon cafouillé pour corser l'addition (23-0) avec la transformation de Steyn. Avec cette victoire brillamment obtenue, le Stade Français recolle à son adversaire du jour et occupe la 6e place. 

Le classement du Top 14