Vuidravuwalu
Le Fidjien Vuidravuwalu félicité pars ses coéquipiers du Stade Fran_ais après son essai contre Brive | AFP-Miguel Medina

Le Stade Français s'impose sur le fil devant Brive

Publié le , modifié le

Le Stade français s'est imposé face à Brive (20-17) dimanche dans le dernier match de la 12e journée de Top 14. Les Parisiens avaient pourtant fait le break à la pause, avec trois essais inscrits, mais les Brivistes ont grappillé les points en deuxième période pour finalement aller arracher un bonus défensif.

Finalement, ce point pris par le CAB est mérité, car les Corréziens étaient très mal payés de leurs intentions de jeu, en rentrant au vestiaire avec un large déboire (17-6), car ils avaient eu la main sur le ballon, et lancés de bonnes initiatives. Mais les Parisiens profitaient de leur avantage en mêlée et surtout faisaient preuve de beaucoup d'opportunisme. Après un début de rencontre équilibré, Paris frappait le premier coup par son ailier Vuidravuwalu. Servi au milieu de terrain après une  récupération de la défense parisienne, l'international fidjien réalisait une course spectaculaire pour aller aplatir seul en résistant aux retours de Mafi et Masilevu (5-0, 11e).

Brive repassait aussitôt devant (5-6) grâce à deux pénalités de son buteur Germain (14e, 16e), avant que les deux équipes ne jouent dix minutes à 14, les piliers Jourdaine (CAB) et Taulafo (SF) étant avertis d'un carton jaune  (21e-31e). Paris reprenait l'avantage après une erreur de Mafi, sanctionnée par un essai du troisième ligne centre Lakafia (10-6, 27e), puis prenait le large dan  la foulée avec un troisième essai de Bosman dans le coin à l'issue d'un beau mouvement collectif (17-6, 34e).

Relachement du côté parisien

Avec onze points d'avance à la pause, Paris commettait en seconde période l'erreur de gérer ses trois essais d'avance, synonymes de bonus offensif. Mafi était d'abord tout proche d'inscrire le premier essai corrézien (46e), mais Dupuy défendait bien. C'est finalement le Géorgien Ashieshvili qui trouvait la faille (74e) pour le CAB, avant qu'une quatrième pénalité de Germain (76e) ne permette aux Corréziens de repartir de la capitale avec un petit quelque chose. 

Grâce à cette victoire, le club parisien conserve sa 3e place au classement, que son voisin et rival du Racing-Métro lui avait provisoirement repris samedi en s'imposant à Castres (14-9). Avec 35 points, Paris est à deux longueurs du leader Toulon et sept devant Toulouse, le premier non qualifié pour la phase finale. Brive, qui restait sur deux victoires, subit un petit coup d'arrêt. Mais le point du bonus défensif lui permet de conserver une marge de deux points sur le premier relégable, La Rochelle.

Christian Grégoire