Top 14 Stade Français Brive Waisea Nayacalevu 022016
Le centre du Stade-Français Waisea Nayacalevu sonne la charge | AFP - Thomas Samson

Le Stade Français en appel

Publié le , modifié le

Remis sur les rails après un début de saison laborieux, le Stade Français a entrepris une course contre la montre très compliquée pour espérer accrocher une qualification. A cet égard, la réception de Grenoble samedi pour la 16e journée n'est pas forcément une bonne nouvelle, car les Isérois réputés joueurs correspondent tout à fait au genre d'équipes susceptible de gripper la machine parisienne. Clermont qui a soigné son moral en mettant fin à 40 ans de régime sec en terre castraise la semaine dernière, aura l'occasion d'enchaîner face à Oyonnax qui est en grande difficulté.

Passé proche de la correctionnelle vendredi dernier à domicile contre Brive, le Stade Français doit confirmer à la maison pour continuer à croire à une hypothétique qualification. Problème: il ne pourra pas cette fois s'appuyer sur ses internationaux, qui avaient assuré son salut en entrant en jeu face aux Corréziens. Grenoble, qui a participé il y a huit jours au Racing à une orgie de jeu, en sachant mettre du rythme, flaire le bon coup : rééditer la performance de la saison dernière lui permettrait de rattraper les points perdus à domicile samedi dernier (35-39 contre le Racing 92) et de regarder sereinement vers le haut du tableau.

Clermont va retrouver son stade Michelin et ses ambitions en recevant Oyonnax, qui semble afficher cette saison une usure prématurée. La détermination et l'effet de surprise des joueurs de l'Ain ne suffisent plus. Avec dix points de retard désormais sur le premier non relégable Pau, ils n'ont plus d'autres solutions dans sa mission maintien que de relever la tête. Hélas pour aux, ce déplacement à Clermont n'arrive pas à un très bon moment. Parce que les Auvergnats après un passage à vide, reviennent dans le tempo. 

Pau, Oyonnax, Agen dans une lutte au couteau  

Tâche tout aussi délicate que celle qui attend Agen face à la Rochelle, deux équipes aux objectifs différents. Agen croit-il encore au maintien ? Décroché, à 13 points de Pau, le SUA abat en tout cas une énième "dernière carte" face à des Rochelais qui pourraient, en cas de succès, se placer dans la lutte pour la qualification.

A suivre enfin, Bordeaux-Bègles qui paraît avoir besoin de trouver son deuxième souffle face justement à Pau qui en s'imposant pour la première fois de la saison à l'extérieur samedi à Montpellier, s'est donné un grand bol d'air dans la lutte contre la relégation. Et qui espére confirmation. Les Bordelais n'en demeurent pas moins favoris d'une rencontre qu'ils doivent maîtriser pour ne pas perdre l'avantage d'une bonne première partie de saison. 

Christian Grégoire