Clermont humilié à domicile par Toulon 28112015
Complètement dépassé pendant toute la partie, l'ASM Clermont n'a rien pu faire contre son rival toulonnais. | MAXPPP

Le RC Toulon humilie l'ASM Clermont sur sa pelouse !

Publié le , modifié le

Une victoire historique et une humiliation. Ce soir, dans le cadre de la 9e journée de Top 14, le RC Toulon a réalisé un exploit retentissant : celui de s'imposer, avec une immense autorité, sur la pelouse souvent imprenable de l'ASM Clermont (35-9) ! Jamais, dans son histoire, Toulon ne s'était imposé au Stade Marcel-Michelin ! Une défaite qui ressemble au final à une humiliation pour le club Auvergnat... De son côté, c'est une superbe victoire bonifiée (4 essais) pour le RCT qui remonte à la troisième place.

Une véritable sensation. Jadis imprenable, l'antre auvergnate de l'ASM Clermont, le Stade Marcel-Michelin, a été le théâtre ce soir d'une véritable démonstration. Mais pour une fois, ce ne fut pas celle de son équipe mais bien de son plus grand rival actuel, le RC Toulon ! Le club varois a réalisé une prestation quasi-parfaite pour venir s'imposer pour la première fois de leur histoire à Clermont-Ferrand (35-9) ! Un exploit pour l'un, mais surtout une humiliation pour des Auvergnats qui se sont faits dominer dans tous les domaines (23 fautes contre 19 et 23 plaquages manqués contre 14).

Aucun essai inscrit à domicile, une première depuis plus de 5 ans !

Tel un symbole, les joueurs de Franck Azéma, qui avaient toujours inscrit au moins un essai à Michelin depuis le 7 mai 2010, n'y sont pas parvenus ce soir. Alors cela est dû évidemment à une défense incroyable des Toulonnais. Mais c'est aussi parce que les auvergnats n'ont quasiment jamais rien proposé offensivement. Du coup, cela a permis aux Toulonnais, après un début difficile, de se transcender pendant près de 70 minutes, et même dans les derniers instants alors qu'ils évoluaient en infériorité numérique après le carton jaune de Stevens (72e).

Le salut est venu de leur demi de mêlée finalement. Eric Escande, profitant des absences sur blessures de Jonathan Pélissié et Sébastien Tillous-Borde, a parfaitement assuré pour sa première en tant que titulaire sous le maillot varois. En tant que buteur déjà puisqu'il a réalisé un quasi sans-faute (6/7 dont trois pénalités) mais aussi dans le jeu. Altruiste, visionnaire et surtout rapide dans les libérations du cuir, il a été récompensé par un superbe essai qu'il avait lui même construit. Petit coup de pied par dessus la défense de l'ASM, Drew Mitchell est à la réception puis sert subtilement le héros du soir qui allait aplatir (36e, 15-6).

Auparavant, ce fut l'infatigable Delon Armitage qui avait parfaitement lancé les Toulonnais (16e, 7-3) au terme d'une séquence collective sensationnelle. Coulissant de la droite vers la gauche, le ballon circule très vite, il passe par Samu Manoa et Mathieu Bastareaud qui réalise une merveille de passe aveugle vers l'arrière du RCT. Partant à pleines cannes, il ne sera plus jamais rattrapé. Au final, l'essai de l'humiliation de Drew Mitchell (80+1) est presque anecdotique pour Toulon qui remonte sur le podium. En revanche, pour Clermont et Franck Azéma, la soirée a tourné au cauchemar devant un public médusé...

Les résultats du week-end

    Vendredi
    Montpellier - La Rochelle (BD) 25 - 20
   
    Samedi
    Racing 92 - Stade Toulousain 28 - 13
    Oyonnax - Brive (BO) 9 - 34
    Bordeaux-Bègles (BO) - Pau 46 - 10
    Agen (BD) - Castres 18 - 23
    Clermont - Toulon (BO) 9 - 35
   
    Dimanche
   Grenoble - Stade Français (16h15)