Le Racing dernier barragiste, Brive relégué ?

Le Racing dernier barragiste, Brive relégué ?

Publié le , modifié le

La 26e et dernière journée de la saison régulière du Top 14 offre deux suspenses. En haut de tableau, le Racing-Métro, se rend à Agen pour conserver sa 6e place, qualificative pour les barrages et pour la H Cup, et finir devant le Stade-Français, en voyage à Biarritz, qui a 2pts de retard. Pour accompagner Lyon en ProD2, Brive est le "mieux" placé, sa survie passant par un succès bonifié à Clermont et un revers de Bayonne sans point à Castres. Difficile.

Une victoire du Racing et un succès de Bayonne, et la 26e journée du Top 14 entérinera les positions encore en jeu à l'aube des matches. Le week-end dernier ayant validé les qualifications pour les barrages de Toulon et Castres après Montpellier, il ne reste plus qu'un strapontin pour mener aux barrages. Et la relégation de Lyon étant actée depuis longtemps, il ne reste plus qu'une place dans l'ascenseur vers la ProD2. Les enjeux sont simples, clairs, et ne devraient pas connaître de surprises.

Une semaine après avoir battu le Stade Français dans le derby parisien au Stade de France, le Racing-Métro se trouve en situation idéale. Deux points d'avance sur l'autre club de la Capitale, c'est suffisant pour se contenter d'une victoire sans bonus, ou même d'une défaite tant que les hommes de Mickaël Cheika ne font pas mieux. Et les deux clubs sont en déplacement, les Racingmen à Agen, les Stadistes à Biarritz. Leurs deux adversaires n'ont plus rien à jouer dans ce championnat, mais chacun a des arguments pour finir sur une bonne note. Les Agenais aimeraient certainement offrir un dernier succès à leur public, et par procuration au duo d'entraîneur Lanta-Deylaud, écartés à Bayonne pour cause de "risque de conflits d'intérêt" et qui ne seront pas là pour cet ultime rencontre avant leur départ pour l'Aviron. Après dix ans (dont les 4 dernières années), c'est une triste fin.

Du côté biarrot, à une semaine de la finale du Challenge européen contre Toulon, qui peut offrir la qualification pour la H Cup aux Basques en cas de victoire, il est important de maintenir la dynamique positive. Malgré la défaite à Montpellier, le BO a assuré son maintien en compilant cinq victoires pour deux défaites en Top 14. Si Biarritz ne gagne pas cette finale, cela pourrait faire les affaires du Stade Français, puisque la 7e place du Top 14 enverrait alors en H Cup avec la victoire du RCT.

Brive, mission impossible

Très loin de cet avenir européen, Brive semble plus que jamais destiné à la relégation. Avec cinq points de retard sur Bayonne, premier non-relégable, le CAB n'a pas le choix: il faut gagner avec le bonus offensif à Clermont. Et en même temps compter sur une défaite de Bayonne à Castres. La combinaison est particulièrement incertaine, voire douteuse, et en Corrèze, les dirigeants ont la lucidité de se projeter déjà sur la saison prochaine en ProD2. Restant sur quatre défaites consécutives (toutes compétitions confondues), les coéquipiers d'Antonie Claassens ne sont pas dans les meilleures dispositions pour faire tomber le dauphin du Top 14 dans son antre de Marcel-Michelin.

Dans les autres rencontres de cette journée, le LOU disputera son dernier match dans le Top 14 en recevant Toulon, alors que le choc entre le Stade Toulousain et Montpellier, au-delà de la revanche de la dernière finale, sera important pour les Héraultais. Détenteurs de la 4e place, les hommes de Fabien Galthié peuvent passer 5e, et aussi prendre la 3e au RCT. Et dans le cadre des barrages, chaque place est importante.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze