Top 14 La Rochelle Racing 92 Gabriel Lacroix 122016
Le Rochelais Gabriel Lacroix inscrit un essai face aux Racingmen | AFP - Xavier Leoty

Le Racing 92 et le Stade Toulousain sans filet

Publié le , modifié le

Le Racing, qui accueille le leader rochelais ce samedi soir, n’a pas le droit à l’erreur s’il veut se qualifier pour les play-offs du championnat. Pour Toulouse également, le Top 6 n’est pas assuré, loin de là. Les Rouge et Noir se rendent à Brive qui peut encore viser la qualification. En bas de tableau aussi, la bataille fait rage : les deux relégables, Grenoble et Bayonne, se voient proposer de gros défis respectivement à Bordeaux-Bègles et Toulon.

A moins de deux mois de la fin de la saison régulière, la lutte reste passionnante en ce qui concerne le Top 14 que ce soit en haut de tableau ou pour ce qui est de la zone rouge.

La 1ère place

Sauf grosse surprise, les deux premières places devraient revenir à La Rochelle (1er, 62 points) et Clermont (2e, 58 pts). Le Stade Rochelais, leader à 7 journées du terme, réalise une saison exceptionnelle, la meilleure de son histoire. Les Jaune et Noir affrontent ce samedi soir le seul club qu’ils n’ont pas battu depuis leur retour dans l’élite il y a trois saisons : le Racing (7e). Les Franciliens, champions de France en titre, vivent un championnat bien compliqué. Pour continuer à espérer jouer les plays-offs, ils doivent impérativement s’imposer à Colombes dans ce que le président Jacky Lorenzetti décrit comme un « huitième de finale ». Clermont (2e), de son côté, n’a pas abdiqué pour aller chercher la première place qui donne droit à choisir la date de sa demi-finale (à Marseille le dernier week-end de mai). Si les Auvergnats écartent Montpellier (4e), ils auront leur destin en mains car ils reçoivent La Rochelle lors de la 26e journée.

Le Top 6

Castres et Montpellier sont les deux mieux placés pour accéder aux barrages à domicile, le week-end qui précède les demi-finales. Le CO (3e, 51 pts) n’aura pas la partie facile dimanche au Hameau où la Section Paloise est redoutable. Pau, surprenant 5e (48 pts) alors qu’il jouait le maintien l’automne dernier, espère accrocher le wagon du Top 6 voire plus si affinités. Montpellier (4e, 50 pts) vise un exploit à Michelin où Clermont est invaincu. Toulon (6e, 46 pts) peut espérer engranger le bonus offensif face à des Bayonnais quasi condamnés. Le Racing 92 (7e, 45 pts), qui défie le leader La Rochelle, et Toulouse (8e, 42 pts), en déplacement à Brive, sont menacés de sortie de route en cas de défaite.

Le maintien

Si l’on considère que Bayonne (14e, 22 pts) n’a plus beaucoup de chances de se sauver, il reste une place maudite à éviter pour les équipes du bas de tableau, la 13e. Pour l’instant, c’est le FC Grenoble qui l’occupe avec 27 points soit 10 de retard sur le Lou avant cette journée. Les Isérois se rendent à Bordeaux pour affronter l’UBB (11e, 39 pts) qui luttait pour la qualif il y a quelques semaines. Lyon (12e, 37 pts) reçoit le Stade Français (10e, 39 pts) avec l’espoir de creuser l’écart sur Grenoble qu’il devra rencontrer juste avant la fin de saison pour un match peut-être crucial. Les Parisiens, en cas de succès à Gerland, pourraient conserver un petit espoir de Top 6.

Grégory Jouin @GregoryJouin