Le Racing 92 dompte La Rochelle pour devenir seul dauphin de Montpellier

Le Racing 92 dompte La Rochelle pour devenir seul dauphin de Montpellier

Publié le , modifié le

Dans le choc de la 17e journée du Top 14 entre les deux premiers poursuivants du leader, Montpellier, le Racing 92 a remporté une victoire importante contre La Rochelle (19-12) à l'U Arena. En 35 minutes, la cause était entendue avec trois essais inscrits par l'équipe locale (Nyanga 18e, Imhoff 28e, Lambie 36e). Mais en toute fin de match, les Maritimes ont mis le doute dans le camp adverse. Les Franciliens n'ont pas décroché le bonus offensif lors de cette victoire qui leur permet de s'emparer, seuls, de la 2e place du championnat.

Avant le retour aux affaires en Bleus pour le Tournoi des 6 Nations, le Top 14 reprenait ses droits de façon éphémère. Avec teddy Thomas sur le terrain, l'ailier international ayant été sanctionné financièrement par son club avant de voir le match contre l'Italie depuis chez lui. Avec un match au couteau, entre La Rochelle, 2e, et le Racing 92, 3e, Au coude à coude depuis trois journées, les deux clubs savaient qu'ils faisaient face à un virage, pour la qualification directe pour les demi-finales. Dans un haut de classement très serré, chaque affrontement avec un concurrent direct est presque vital.

A l'U Arena, pour le premier match de Dan Carter dans cette nouvelle enceinte, pour sa première association avec Pat Lambie en 12, les Racingmen ont rempli leur mission. Un essai de Nyanga (18e), un de Imhoff (28e) et un dernier de Lambie, voilà comment le racing est arrivé à la pause sur ce grand avantage (19-0). Mais les hommes de Laurent Labit et Laurent Travers n'inscrivaient pas ce 4e essai, synonyme de bonus offensif. Et au contraire, sur un coup de pied rasant à suivre de Brock James, Jordaan allait à l'essai entre les perches (73e). 

Malgré une dernière action, dans les arrêts de jeu, sauvée par un coup de pied en ballon mort par l'arrière Ciel et Blanc Dupichot, le score ne bougeait plus. Et la 2e place est désormais pour le Racing 92.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze