Top 14 Oyonnax Bordeaux-Bègles 042014
Le joueur d'Oyonnax, Jody Jenneker, dans la tenaille de Bègles-Bordeaux | AFP - Philippe Merle

Le LOU et Oyonnax réagissent, Castres en perdition

Publié le , modifié le

Les quatre rencontres de fin d'après-midi comptant samedi pour la 12e journée du Top 14 ont surtout valu leur pesant de résultats pour les équipes en lutte pour le maintien. Dans ce jeu à plusieurs bandes, c'est d'abord Oyonnax, vainqueur de Bègles-Bordeaux (28-23), qui a fait la très bonne affaire en s'éloignant considérablement de la zone rouge, mais aussi le LOU qui, en s'imposant devant Montpellier (23-20) a abandonné la lanterne rouge à Castres, battu sur sa pelouse (14-9) par le Racing-Métro.

Dans un autre choc entre mal classés, La Rochelle et Bayonne ont partagé les points (19-19) au terme d'une rencontre très longtemps indécise. 

Après le duel de haut de tableau qui a vu la victoire de Toulon sur Clermont, dans le wagon de tête, le Racing-Métro (33 points) a consolidé sa position en grimpant provisoirement à la 3e place, devant son rival francilien. Les retrouvailles de Laurent Travers et Laurent Labit avec Castres, club avec lequel ils ont soulevé le Brennus en 2013, auront cette année souri au Racing qui s'est imposé à Pierre-Antoine. La descente aux enfers se poursuit donc pour Castres (20 points), qui a commis le faux-pas à domicile interdit dans son objectif maintien, et se retrouve en très fâcheuse posture. 

Cinquième défaite de suite pour Montpellier

L'autre club qui ne se sort pas de la crise est Montpellier, où l'entraîneur des avants Mario Ledesma a été mis à l'écart. Les hommes de Fabien Galthié, privés de la victoire sur un essai de Ratuvou à cinq minutes du terme, ont concédé leur cinquième défaite d'affilée toutes compétitions confondues à Lyon. Ils se maintiennent toutefois à la 8e place, alors que le LOU, fait un bond de trois places. 

Terriblement frustré par la dernière journée et sa première défaite de la saison à domicile d'un petit point face au Stade Toulousain, Bordeaux-Bègles n'a pas réussi pour sa part à se relancer à Oyonnax. Privés de la victoire par le pied d'Urdapilleta (auteur de 23 des 28 points de son équipe) dans les dix dernières minutes, les hommes d'Ibanez se sont inclinés après avoir mené une bonne partie de la rencontre. Ils peuvent se consoler toutefois avec le point de bonus défensif qui leur permet de rester pour l'instant dans le Top 6.

Christian Grégoire