Le CO défie l’armada toulonnaise

Le CO défie l’armada toulonnaise

Publié le , modifié le

Castres-Toulon constitue l’affiche de la 11e journée de Top 14, ce samedi au Stade Pierre-Antoine (16h15). Le vainqueur de cette rencontre confortera sa place dans le groupe de tête, aux côtés de Toulouse, qui se rend à Brive, et de Clermont dont le déplacement à Montpellier a tout du piège. En soirée, derby de la Garonne attendu entre le surprenant Agen et le promu Bordeaux-Bègles.

Tout oppose Castres et Toulon, qui en découdront samedi, avec des parcours diamétralement opposés; les Tarnais sont dans une spirale négative alors qu'une dynamique positive a poussé les Varois dans le quatuor de tête. S'il figure toujours à la troisième place du classement avant la visite de Toulon, qui enregistre les grands débuts de l'Australien Matt Giteau, le Castres Olympique reste sur une série de quatre défaites consécutives en Top 14 et en Coupe d'Europe. Une situation que les Castrais n'avaient pas connue depuis la fin de saison 2009-10. Pour tenter d'enrayer cette descente, le CO s'appuiera sur ses points forts retrouvés contre les Irlandais du Munster malgré la défaite. 

Toulon diminué mais avec Palisson

En dépit des blessures de Marc Andreu et Brice Mach et de la courte défaite (24-27) face aux Irlandais, entraîneurs et joueurs ont estimé que ce revers devrait avoir des "effets positifs" pour la suite. Avec les retours du troisième ligne Ibrahim Diarra, du centre Romain Cabannes et du demi de mêlée Rory Kockott, leur meilleur réalisateur (53 points), les Tarnais devraient être armés pour résister au RCT de l'ex-entraîneur du XV de France, Bernard Laporte.

Côté varois, les résultats ont singulièrement évolué avec en Top 14 trois victoires contre l'Usap, le Racing Métro et Brive. Une dynamique uniquement freinée par le report de Toulon-Agen en raison des intempéries du Sud-Est avant deux succès en Challenge européen (Padoue et Lyon OU). De la densité, le centre Matt Giteau, qui devrait entrer en cours de jeu, devrait en apporter à une équipe décimée pourtant par les blessures (Henjak, Van Niekerk, Bakkies Botha notamment) mais invaincue depuis cinq matches (Top 14 et Challenge européen). Néo-Toulonnais, l'ailier Alexis Palisson fera à cette occasion ses débuts sous les couleurs rouge et noir en Top 14.

Grégory Jouin @GregoryJouin