Montpellier Ouedraogo Top 14 17092010
Le troisième ligne Fulgence Ouedraogo | AFP - Pierre Andrieu

Le BO à l'assaut du Manoir

Publié le , modifié le

Véritable forteresse de cette première moitié de saison, le stade Yves du Manoir accueille, ce mercredi, l'affiche de cette 14e journée de Top14 : Montpellier-Biarritz. Un choc qui devrait tenir toutes ses promesses entres les Basques qui n'ont plus perdu depuis le 25 septembre et les Héraultais qui ne se sont jamais inclinés à domicile cette saison. Dans le même temps, Toulouse se rend à Agen tandis que le Racing-Métro reçoit Brive.

Il va y avoir du sport à Yves du Manoir ! Entre le dauphin, Montpellier, qui aura à coeur de préserver son invincibilité à la maison, et Biarritz qui, au pied du podium, voudra poursuivre sa formidable remontée au classement. Ce match, principale attraction de cette 14e journée de Top14, sera aussi celui qui marquera le retour de François Trinh-Duc, absent des terrains depuis deux mois en raison d'une déchirure à la cuisse droite. On s'attendait dès lors à un duel d'ouvreurs avec Damien Traille qui l'a suppléé en équipe de France lors de la Tournée d'automne. Mais ce dernier a été replacé au centre de sa ligne de trois-quart ! " Il faudra déplacer le ballon, rester concentrés sur notre jeu et faire déjouer cette équipe Biarrotte", confie Trinh-Duc sur le site du club du MHR. Une vigilance et une application d'autant plus nécessaires que Biarritz est une des meilleures formations françaises du moment et l’équipe qui a encaissé le moins de points à l’extérieur depuis le début de la saison.

Au Stade Armandie, les Toulousains, actuels leaders, chercheront eux aussi à surfer sur leur belle lancée, après deux succès en H Cup face aux Ecossais de Glasgow. Au match aller, en août dernier, les Agenais avaient su tenir tête aux hommes de Guy Novès mais avaient ensuite plié pour s'incliner 24 à 44. Si les locaux souhaiteront, à coups sûrs, débuter la phase retour de la meilleure des manières, il y a fort à parier que la tâche ne sera pas aisée et que les Rouge et Noir feront respecter leur rang. Un objectif qui devrait également animer les joueurs du Racing-Métro lors de la réception de Brivistes à la peine après sept matches de rang sans victoire. Si sur le papier, les Parisiens sont clairement favori puisque le club francilien compte vingt points d’avance sur Brive au classement, ils restent sur une défaite à domicile contre les Saracens en H Cup.

En Auvergne se jouera le remake de la dernière finale. Auvergnats et Catalans, respectivement 7e et 10e, ont soif de points après une première partie de saison où le doute a eu le temps de s'insinuer à mesure des contre-performances. Décrochées de la bataille en tête - Perpignan a 15 points de retard sur Toulouse, Clermont 9 points - les deux équipes ont toutefois retrouvé le sourire ces dernières semaines. Clermont, le champion de France en titre, s'est adjugé deux succès de prestige à Marcel-Michelin. L'un en Top 14 contre Toulouse (32-25), champion d'Europe 2010, l'autre en Coupe d'Europe face au Leinster (20-13), champion d'Europe 2009. L'Usap, qui n'a plus gagné depuis quatre rencontres en championnat, a de son côté réussi à tenir en respect Leicester en Coupe d'Europe, avec une victoire à Aimé-Giral (24-19) puis un match nul en Angleterre (22-22). Comme à l'accoutumée, les deux équipes s'attendent "à un match engagé", dixit l'entraîneur de Clermont Vern Cotter. "Cela promet un gros combat et un gros investissement de chaque côté", prédit le 3e ligne catalan Greg Le Corvec, qui annonce un rendez-vous "bouillant".

Isabelle Trancoën