Laporte suspendu 13 semaines

Laporte suspendu 13 semaines

Publié le , modifié le

La commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby a décidé ce mercredi d'infliger une suspension de 13 semaines à l'ancien sélectionneur du XV de France. Bernard Laporte, actuellement manager de Toulon, avait tenu des propos injurieux à l'encontre de l'arbitre Laurent Cardona, après la défaite de sa formation face à Grenoble, le 4 janvier dernier. Les Varois ont décidé de faire appel de cette sanction.

Laporte ne retrouvera donc sa place lors des matches qu'en cas de qualification de son équipe pour les demi-finales de Top 14 prévues les 16 et 17 mai. Auparavant, il ne pourra accéder "au terrain, aux vestiaires (des équipes  et des arbitres) ainsi qu'aux couloirs d'accès à ces zones lors des matches officiels (y compris avant et après les matches)", détaille un communiqué de la  LNR. L'ancien secrétaire d'Etat aux Sports avait qualifié M.Cardona de "nul, d'"incompétent" et de "pipe" qui "vole à chaque fois" son équipe, après la défaite de Toulon (22-21) à domicile face à Grenoble en Top 14 le 4 janvier. Le club de Toulon est également condamné à 10.000 euros d'amende.

Dans la foulée, le RCT a annoncé qu'il avait "bien pris acte de la décision de la commission" et "fera appel" de celle-ci, d'après un bref communiqué publié sur le site officiel du club. 

Récidiviste

C'est la deuxième fois que Bernard Laporte est sanctionné pour des propos contre un arbitre. Il avait déjà été interdit de banc et de vestiaire 60 jours en 2012 pour des propos injurieux envers l'arbitre Romain Poite, quelques mois après la suspension de son président Mourad Boudjellal pour 130 jours pour avoir affirmé avoir subi "une sodomie arbitrale" lors d'un match de Top 14. 

Jean Charbon