Collazo
Patrice Collazo |

Patrice Collazo quitte la Rochelle

Publié le , modifié le

La tension couvait à La Rochelle. Elle s'est concrétisée dans la soirée dans un communiqué émanant du Stade Rochelais annonçant le départ de son entraîneur emblématique Patrice Collazo. Des méthodes qui ne passent plus, associées à des divergences au sein de l'encadrement ont poussé le manager à jeter l'éponge.

Les querelles internes ont donc eu raison de la stabilité affichée par les Maritimes, qualité qui faisait sa  force. Mais après avoir échoué aux portes des barrages (7e après la phase régulière), le club  rochelais a connu une crise interne qui s'est manifestée par des oppositions de personnes. Au premier rang Patrice Collazo, l'entraîneur en chef.  Beaucoup ont critiqué son management, de l'avis d'autres membres du staff et de la direction du club passait moins bien auprès des joueurs.

Désaccord technique

La situation s'est dégradée petit à petit. Son message, ses décisions d'écarter certains joueurs, ont fragilisé l'édifice et par ricochet, brouillé l'image d'un Collazo, devenu taiseux médiatiquement. La cassure semble être intervenue la semaine dernière juste avant la réception de Paris. A l'origine, un désaccord technique dans l'organisation à la touche avec le spécialiste de ce secteur Akvsenti Giorgadze, allume la mèche. Le ton monte entre Collazo et le technicien géorgien, mis à pied la veille du match, provoquant la colère de Xavier Garbajosa, adjoint de Collazo. Qui le fait savoir... La poudre prend feu. Pour protéger l'institution, désamorcer la situation et couper court aux rumeurs naissantes de départs, le club rochelais s'est fendu lundi matin d'un communiqué dans lequel il "manifestait son soutien à l'ensemble de l'encadrement sportif et le remerciait pour le travail réalisé cette saison". Mais le mal était beaucoup plus profond, surtout avec les caractères affirmés de ces principaux protagonistes.

Collazo n'a pas supporté la fin de saison manquée des ses joueurs, endossant même les responsabilités.  Souhaitant couper court à cette situation devenue difficile, l'entraîneur principal a donc annoncé son départ alors qu'il était sous contrat jusqu'en 2022. Collazo avait rejoint le Stade Rochelais il y a sept ans,  l'avait fait remonter dans l'élite en 2014 et conduit jusqu'en demi-finale la saison dernière. 

France tv sport @francetvsport