La Rochelle
La joie des joueurs rochelais | Maxppp - Xavier Leoty

La Rochelle attendue au tournant

Publié le , modifié le

A la lutte pour la première place du Top 14 avec Clermont et Montpellier, La Rochelle ne doit pas céder de terrain avec la réception de Castres, toujous redoutable en déplacement. En attendant les deux chocs de dimanche (Stade Français-Toulouse et Clermont-Toulon), cette 16e journée sera également marquée par les matchs Brive-Grenoble et Pau-Lyon.

(14h45) Brive (11e) - Grenoble (13e). Battu à la dernière minute au Stade Français lors de la 15e journée (10-12), Brive a dû digérer la déception d'être passé juste à côté d'un gros coup qui l'aurait sérieusement rapproché du top 6, qualificatif pour la phase finale. Le temps presse désormais pour le CABCL, qui compte 6 points de retard sur le 6e Toulouse à 10 journées de la fin. Une victoire face au relégable Grenoble serait un coup double: en comblant une partie du retard sur le haut de tableau, les Corréziens assureraient aussi quasiment leur maintien en rapprochant un peu plus les Grenoblois de la Pro D2.

(18h30) Pau (10e) - Lyon (12e). La Section est en pleine euphorie après trois victoires de rang en Top 14 , qui plus est face à des grosses formations (Clermont, Bordeaux-Bègles, Montpellier). Une quatrième au Hameau et la 6e place serait en vue, avec une fin de saison excitante à la clé. Seules ombres au tableau, et de taille: les blessures des centres Conrad Smith et Jale Vatubua, qui ont joué un rôle majeur dans la bonne série béarnaise. En face, Lyon se déplace avec moins de pression depuis sa victoire contre Bordeaux-Bègles (19-16) venue mettre fin à une série de quatre revers. Tout point ramené serait un pas de plus vers le maintien.

(20h45) La Rochelle (2e) - Castres (5e). L'affiche du samedi soir est belle entre un Stade Rochelais coleader et un Castres Olympique bien placé et solide cette saison à l'extérieur. Les Tarnais, qui sont passés tout près de l'emporter à Toulouse (15-16) avant de réussir à Lyon (19-23), sont capables d'un gros coup dans un bon jour, surtout s'ils peuvent compter sur leur demi de mêlée Rory Kockott et leur arrière Geoffrey Palis, de retour de blessure. Mais La Rochelle et son attaque de feu n'est pas premier ex-aequo pour rien et entend rester invaincu à domicile. D'autant qu'un succès ferait du rêve de phase finale, pour la sensation de ce Top 14, un peu plus une réalité.

Le programme:
Vendredi

(20h45) Montpellier - Bordeaux-Bègles
Samedi
(14h45) Brive - Grenoble
(18h30) Pau - Lyon
(20h45) La Rochelle - Castres
Dimanche
(16h15) Stade Français - Toulouse
(21h00) Clermont - Toulon

Samedi 11 février
(20h45) Racing 92 - Grenoble

AFP