Sitiveni Sivivatu sous le maillot des All Blacks
Sitiveni Sivivatu sous le maillot des All Blacks | AFP - Lionel Bonaventure

La France attire les stars du Sud

Publié le , modifié le

Depuis quelques années, le Top 14 suscite un vif intérêt parmi les joueurs de l'hémisphère Sud. Ce sera encore le cas pour la saison prochaine avec l'effet post Coupe du monde. De nombreuses stars néo-zélandaises, sud-Africaines ou encore australiennes vont venir renforcer les effectifs des formations de l'élite du rugby français. Sivivatu à Clermont, Botha et Giteau à Toulon, peut-être Carter au Racing et Genia à Toulouse, ça promet !

C'est fait ! L'ASM Clermont Auvergne, champion de France, a recruté l'ailier international Néo-zélandais Sitiveni Sivivatu pour les trois prochaines saisons. A 28 ans, l'ailier natif des Fidji compte 43 sélections et 27 essais avec les All-Blacks. Il remplacera dans l'effectif clermontois le fidjien Napolioni Nalaga, dont le club a récemment rompu le contrat. La date d'arrivée de Sivivatu en Auvergne n'est pas encore connue, le joueur n'étant pas sûr de disputer la Coupe du monde avec les Blacks. En cas de non sélection, il rejoindrait l'Auvergne dès l'intersaison. C'est a priori la dernière recrue de Clermont, qui clôt un recrutement ambitieux. Après David Skrela (ouvreur), l'Anglais Regan King (centre), le Gallois Lee Byrne (arrière), Benjamin Kayser (talonneur), l'Ecossais Nathan Hines (seconde ligne), les Sud-Africains Gerhard Vosloo (troisième ligne) et Daniel Kotze (pilier), Sivivatu est la huitième recrue de Clermont. Un renfort de poids pour les "Jaunards" qui manquaient d'un tueur, d'une fusée à l'aile depuis le départ de Nalaga.

Le Ercété en pointe

Toulon a également fait son marché au Sud avec quelques grands noms. Le deuxième ligne international sud-africain Bakkies Botha s'est engagé pour trois saisons avec le RCT. Botha (31 ans, 2,02 m, 121 kg), qui évolue aux Northern Bulls, rejoindra Toulon à l'issue de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande (9 septembre-23 octobre). "C'est vraiment le profil que nous recherchions, un joueur capable d'amener de la puissance devant. Il cherchait un projet de jeu et avait envie de vivre des choses fortes", a expliqué Boudjellal, précisant que le joueur avait pris sa décision après avoir été notamment sollicité par les Golden Lions. Les contacts entre le puissant deuxième ligne et Toulon remontaient à 2008, lorsque le club varois, encore en ProD2, était sur le point d'accéder au Top 14. Avant Botha, un autre champion du monde sud-africain de 2007, Victor  Mattfield, coéquipier de Botha aux Bulls, avait déjà joué à Toulon. Avec sa venue, la formation de Philippe Saint-André complète un recrutement  haut de gamme: l'ouvreur polyvalent international australien Matt Giteau, le  demi de mêlée Sébastien Tillous-Borde (Castres ), l'arrière-ailier de Brive  Alexis Palisson et l'ouvreur-arrière de Pau (Pro D2) Julien Dumora ont déjà signé pour la saison prochaine.

Carter au Racing ?

Autre club actif au rayon transferts, le Racing-Métro 92 s'intéresserait de près au meilleur demi d'ouverture du monde, le Néo-zélandais Dan Carter, comme le révèle le journal Midi olympique dans son édition de lundi. Après sa belle victoire au Stade de France contre Toulouse (43-21), le Racing se veut de plus en plus ambitieux. "Daniel Carter, oui, pourquoi pas ? Avec la blessure de Juan Martin Hernandez, nous n’avons qu’un seul ouvreur en ce moment", confirme le président du Racing, Jacky Lorenzetti, dans une interview accordée au journal. Une hypothèse tout à fait plausible puisque Carter s'est dit favorable à un retour en France depuis son aventure perpignanaise lors de la saison 2008-2009. A suivre car le club anglais de Bath est aussi sur les rangs pour accueillir le meilleur demi-d'ouverture au monde.