Florian Fritz, Toulouse, Stade Toulousain
Florian Fritz sort en sang de la pelouse d'Ernest-Wallon | REMY GABALDA / AFP

KO Fritz: commission d'expertise créée

Publié le , modifié le

La Ligue nationale de rugby (LNR) désire créer une commission médicale d'expertise sur le cas de Florian Fritz, victime apparemment d'un K.O lors d'un match de barrage de Top 14 mais qui n'a pas subi de protocole commotion.

Cette commission ad hoc est créée "en accord avec la FFR" (Fédération  française de rugby) et aura pour mission de "clarifier les circonstances de la  prise en charge du joueur dans le cadre de l'application du protocole  +Commotion Cérébrale+", précise la LNR dans un communiqué. Cette commission sera présidée par Président de la commission médicale de  la LNR, Bernard Dusfour. Lors du barrage de Top 14 Toulouse - Racing-Métro le 9 mai dernier, Florian  Fritz était sorti à la 19e minute de jeu après avoir percuté du front le genou  du deuxième ligne du Racing François Van der Merwe.

Saignant abondamment et  manifestement désorienté, il avait été pris en charge sans que ne soit appliqué  le protocole commotion. Il était revenu en jeu 15 minutes plus tard avant de se faire remplacer à  la mi-temps. Il avait indiqué à la télévision avoir "eu un petit K.O.". Le syndicat des joueurs Provale s'était "indigné" dès le lendemain du  retour sur le terrain de Fritz, dont la santé a été "mise en danger". L'International Board (IRB, organe suprême du jeu) a annoncé lundi qu'elle  demandait avec la FFR "un rapport sur la défaillance apparente dans  l'application du protocole commotion de l'IRB" pour Florian Fritz.

AFP