Yannick Jauzion Toulouse VS Castres Top14 04 2010
Yannick Jauzion (Toulouse) | AFP - Pascal Pavani

Jauzion: "Ma 10e demi-finale"

Publié le , modifié le

Yannick Jauzion , le trois-quarts centre toulousain, va jouer vendredi contre Clermont sa 10e demi-finale du Top 14, avec l'ambition de faire basculer ce match et de redorer son blason après une saison décevante ponctuée d'une mise à l'écart du XV de France. "C'est ma dixième demi-finale en Top 14 et elles ont toutes leur importance", a confié l'ancien régulateur du XV de France, non retenu pour la Coupe du monde.

Q: Après l'élimination en Coupe d'Europe, comment abordez-vous ce rendez-vous face à Clermont?
R: "Quoi qu'il arrive on ne pourra pas dire que notre saison aura été ratée, même s'il est toujours mieux de finir sur un titre. On a été éliminé la tête haute de la Coupe d'Europe et si cela doit arriver contre l'ASM c'est toujours moins frustrant que de perdre en n'ayant pas été bons. Maintenant, on a vraiment confiance en nos qualités individuelles et collectives. On se connaît par coeur avec les Clermontois. J'entends dire qu'ils ont eu du mal cette année mais la saison dernière nous avions nous aussi été irréguliers avant de trouver notre rythme de croisière pendant les phases finales pour finalement remporter la H Cup. C'est la même chose pour Clermont. On voit qu'ils sont là. Ils sont prêts et le match de barrage face au BO l'a confirmé."

Q: A titre individuel, la fin de saison compliquée que vous vivez rend-elle ce rendez-vous plus important encore?

R: "C'est ma dixième demi-finale en Top 14 et elles ont toutes leur importance. Cette saison est un peu particulière pour moi avec ce qui s'est passé en équipe de France et le fait que je n'ai débuté ni le quart, ni la demi-finale de Coupe d'Europe. On préfère toujours être dans le quinze de départ mais il faut vite que l'esprit de groupe reprenne le dessus. Ce n'est pas toujours simple à accepter mais on a besoin de tout le monde et on se rend compte que ce sont souvent les remplaçants qui font basculer les matches. Je ne peux pas me satisfaire de ma position actuelle mais je suis conscient de la concurrence et c'est normal, quand on n'est pas au mieux, de laisser sa place à celui qui est meilleur. Je suis dans le groupe et je m'attends donc à avoir du temps de jeu, que ce soit dans le quinze de départ ou en tant que remplaçant."

Q: Un dernier mot sur l'équipe de France. Avez-vous définitivement tiré un trait sur votre carrière internationale?
R: "Je n'ai pas fait de croix définitive mais je comprendrais facilement que le prochain staff fasse appel à des jeunes pour préparer l'avenir. Je ne vais pas faire de déclarations officielles pour dire que j'arrête mais je suis conscient de ça. Si j'ai rappelé Marc Lièvremont? Non, il m'avait laissé la possibilité de le faire mais je ne crois pas que cela aurait servi à grand-chose."

AFP