Jauge de 5.000 supporters maintenue : la Ligue nationale de rugby a "besoin d'un soutien fort" des pouvoirs publics

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Le Top 14 ne reprendra pas cette saison

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Suite à l'annonce du Premier ministre, la Ligue nationale de rugby (LNR) exprime le "besoin d'un soutien fort" des pouvoirs publics. Ce mardi, le chef du gouvernement officialise le maintien de la jauge maximale de 5.000 personnes dans les stades jusqu'au 30 octobre.

Jean Castex a profité de son déplacement à Montpellier pour officialiser la nouvelle. Les rassemblements de plus de 5 000 personnes resteront interdits jusqu'au 30 octobre. Par conséquent, les stades ne peuvent toujours pas se remplir. La Ligue nationale de rugby demande des "aides substantielles" pour pallier le manque à gagner d'ici la reprise du Top 14. "L'aide apportée jusqu'ici ne suffira pas pour couvrir deux mois sans jauge pleine" a indiqué un membre de la Ligue à l'AFP. 

L'espoir repose sur les dérogations

Le Premier ministre donne aux préfets le pouvoir d'établir le seuil des rassemblements dans leurs collectivités. Des dérogations au cas par cas pourront alors être décidées.  La Ligue de football professionnel (LFP), de son côté, espère obtenir ces dérogations préfectorales pour aller au-delà des 5 000 supporters dans les stades. 

"Les jauges partielles, je le redis, sont parfaitement asphyxiantes pour notre économie" Didier Lacroix, le président du Stade Toulousain, contacté par l'AFP.

Reprise incertaine pour le Stade Français

À quelques semaines de la reprise du Top 14, prévue le 4 septembre, plusieurs clubs présentent des cas de coronavirus. C'est le cas du Stade Français dont les joueurs ont cessé de s'entraîner. L'ensemble de l'effectif et du staff est placé à l'isolement a minima jusqu'au 17 août. La situation rend hypothétique la tenue du premier match de Top 14 contre Bordeaux-Bègles. Les joueurs n'ont pas joué depuis l'arrêt de la saison 2019/2020, stoppée lors du confinement printanier.

AFP