Imanol Harinordoquy: "J'arrête"

Imanol Harinordoquy: "J'arrête"

Publié le , modifié le

Le troisième ligne de Toulouse Imanol Harinordoquy a indiqué qu'il mettrait un terme à sa carrière à l'issue de sa saison, dans un entretien accordé au quotidien L'Equipe. Le Basque de 36 ans et qui compte 82 sélections, a été l'un des grands joueurs du rugby français ces dernières années. Après avoir porté les couleurs de Pau durant cinq saisons, il avait rejoint en 2004 Biarritz, où il passera pas moins de 10 saisons, avant de tenter une dernière aventure à Toulouse la saison passée.

"Pour faire simple : j'arrête à la fin de la saison", a-t-il indiqué au quotidien sportif, précisant qu'il "n'appréhende pas trop la chose", et avec la perspective des phases finales et d'un éventuel titre avec le Stade Toulousain, il se dit "au contraire (...) très excité (...). C'est ce qui m'habite aujourd'hui : la volonté de gagner quelque chose", a affirmé le gaillard d'1,92 mètre. En 16 ans au plus haut niveau, le Bayonnnais aura d'ailleurs connu de belles émotions avec une finale de Coupe du monde avec les Bleus en 2011, quatre victoires dans le Tournoi des 6 Nations (2002, 2004, 2007 et 2010), ainsi que deux titres de champions de France et un Challenge Européen avec le BO (2005 et 2006).

Connu notamment pour sa science de la touche et son aisance à manier le ballon, le troisième ligne aile ou troisième ligne centre explique que sa décision est "venue naturellement" car il avait déjà failli arrêter deux ans plus tôt, après une saison difficile avec le BO et une blessure à un genou. "J'avais presque fait le deuil de ma carrière par la force des choses. Je ne pouvais plus m'entraîner. Courir était devenu une torture". Mais sa carrière a connu un inespéré second souffle à Toulouse, et c'est désormais à 36 ans, qu'Harinordoquy compte tirer un trait définitif sur sa carrière de rugbyman, et ce, malgré une proposition de contrat d'un an des Wasps.

Romain Bonte