Bryan Habana (RC Toulon)
Bryan Habana (RC Toulon) | FRANCK PENNANT / AFP

Habana: "Toulon, c'est excitant!"

Publié le , modifié le

L'ailier sud-africain Bryan Habana, vedette mondiale du rugby et recrue phare du RC Toulon (Top 14) a été présenté ce mercredi à la presse au siège du club. Le champion du monde 2007, 30 ans, a répété combien ce nouveau "défi" était "passionnant" pour lui.

Pourquoi vous êtes-vous décidé cette année?
BH: "Cela fait un certain temps déjà que je suis en contact avec Toulon. Je  connais Mourad (Boudjellal, le président, ndlr) depuis longtemps et je discute  avec Bernard Laporte depuis la saison dernière. J'ai signé mon contrat en  janvier, et je supporte depuis l'équipe à distance. J'ai pu prendre la mesure  de la saison fantastique qu'elle a réalisée, même si elle a manqué la dernière  marche (en finale du Top 14, ndlr). Il est important de se fixer des objectifs.  Il y a ici des joueurs de gros calibre qui rendent l'objectif passionnant. Je  m'inscris aussi ici dans la perspective de la Coupe du monde 2015, pour  laquelle je garde la porte ouverte, car il n'y a pas de règle interdisant aux  joueurs sud-africains évoluant à l'étranger d'être sélectionnés".
   
Quelle réputation a aujourd'hui Toulon sur la scène internationale?
"Pour beaucoup de joueurs de l'hémisphère sud, le Top 14, le championnat  anglais, la H Cup sont devenus très passionnants. Toulon est en progrès  constant depuis 3-4 ans, c'est un club ambitieux, qui a remporté la H Cup. Ils  ont posé les fondations et, pour beaucoup de joueurs, c'est un club attirant".
   
Le RC Toulon est connu pour attirer de grands noms. Cela suffit-il pour  construire une équipe?
"C'est vrai qu'il y a beaucoup de grands noms ici, et cela va faciliter  ma transition, car je vais devoir m'adapter à un nouvel environnement, relever  un nouveau défi. Je retrouve des amis avec lesquels j'ai joué en sélection et  en club, comme Botha, Van Niekerk, Gitteau ou Michalak. Mais les joueurs qui  viennent ici ne sont pas en fin de carrière: ce sont tous des joueurs de haut  niveau international qui veulent encore réaliser de grandes choses. Il faudra  travailler dur pour porter ce maillot!"