Mathieu Bastareaud en puissance
Le centre Mathieu Bastareaud inscrit le premier essai du RCT à Oyonnax | AFP - ROMAIN LAFABREGUE

Guirado joue une heure, le RCT lamine Oyonnax

Publié le , modifié le

Contraint d'aligner Guilhem Guirado faute d'autres talonneurs, Bernard Laporte, le manageur du RCT, a laissé le capitaine du XV de France durant 60 minutes sur le terrain d'Oyonnax. Le temps pour lui de mettre l'équipe toulonnaise sur de bons rails, dans cette ultime rencontre comptant pour la 15e journée du Top 14. Toulon s'est imposé aisément (44-13), une victoire bonifiée qui le propulse à la deuxième place du championnat, à deux longueurs du Racing 92.

Soixante-et-unième minute. Guilhem Guirado prend place sur le banc des remplaçants, sourire aux lèvres. Du côté de l'équipe de France, on doit souffler après la terrible journée de championnat jouée samedi, et les deux blessés (Thomas et O'Connor). Guy Novès, alors que le match de Toulon et Oyonnax avait déjà commencé, avait communiqué le nom des deux remplaçants. Il espèrait bien ne pas avoir à modifier encore sa liste de 31 joueurs, appelés à préparer le match contre le pays de Galles vendredi prochain. 

On ne sait pas encore si ces 60 minutes de jeu en plus pèseront pour un joueur qui a déjà pratiquement disputé les deux matches du Tournoi des 6 Nations dans leur intégralité. Mais le capitaine des Bleus n'a pas montré de signes de faiblesse, tout comme son équipe. Chez les avants-derniers, les triples champions d'Europe n'ont pas perdu de temps pour mettre leur jeu en ordre et faire plier les Oyomen. Un essai en force de Mathieu Bastareaud dès la 5e minute, une pénalité de Pélissié à la 17e, un autre essai du même Pélissié à la 21e, et le RCT menait (17-0). Oyonnax coulait même avec un carton jaune récolté par l'ancien du RCT, Pierrick Gunther à la 28e minute. Après la pause, Bastareaud marquait son territoire et espérait bien rappeler aux sélectionneurs qu'il est en forme, en inscrivant son deuxième essai personnel à la 53e minute.

A l'heure de jeu, le RCT menait (31-6). Guilhem Guirado pouvait sortir, serein. L'essai de Tonga'uiha (66e) ne remettait pas en cause la victoire varoise, confirmée par un essai collectif sur un ballon porté aplati par Natriashvili (70e). Désormais, le talonneur international peut rejoindre ses coéquipiers, pour la plupart déjà arrivés à Marcoussis pour une semaine courte de préparation avant de défier les Diables Rouges.