Grenoble Clermont
Le Clermontois Nalaga dans la tenaille grenobloise | AFP - Romain Lafabrègue

Grenoble fait tomber Clermont

Publié le , modifié le

Le leader Clermont s'est incliné (16-13) sur la pelouse de Grenoble vendredi en match d'ouverture de la 19e journée du Top 14. Même si les Isérois sont toujours très solides à domicile, ils ont tout de même réussi une belle performance face à des Auvergnats qu'ils n'avaient plus battus depuis quinze ans. Le match s'est joué à quelques détails et à un essai refusé pour Clermont en toute fin de partie.

Dans une ambiance de feu, dans le Stade des Alpes, les Grenoblois sont allés chercher au bout de leur courage pour stopper le rouleau compresseur des Jaunards, notamment dans les quatre dernières minutes, bien après la sirène, où les Auvergnats ont pilonné leur ligne pour aller chercher l'essai de la victoire. Celui qu'ils ont finalement inscrit semblait trop incertain et peu précis à la vidéo pour que M.Cardona puisse l'accorder. Le hic, évidemment, c'est que l'arbitre avait déjà refusé un essai à Stanley après vidéo, pour une obstruction de Lee au départ de l'action.  

Cette affiche ne fut pas spectaculaire, mais elle a tenu toute ses promesses de haut niveau dans le combat. Les Isérois ont puisé dans leur force collective pour tenir en respect des Clermontois beaucoup plus performants dans le jeu au large. Rapidement l'ASM a mis le turbo et les Grenoblois ont eu du mal à suivre. Clermont prenait l'axe et trouvait des failles en écartant le jeu. Malzieu ouvrait la marque à la conclusion d'une action offensive à la 24e minute.

Les Clermontois faisaient la course en tête avec un très bon Brock James pour orienter le jeu au pied.  L'avantage était certes minime mais les Clermontois semblaient tenir le résultat. Quand à cinq minutes de la fin du match, sur un plaquage canon de Hunt, Jahoueer pouvait dégager le ballon très loin devant lui et Ratini à la course parvenait à aplatir. Les Grenoblois souffraient mais parvenaient à conserver cette petite victoire et leur invincibilité à domicile. 

Christian Grégoire