Nigel Hunt (Grenoble)
Nigel Hunt (Grenoble) | PHILIPPE MERLE / AFP

Grenoble continue de surprendre

Publié le , modifié le

Le FC Grenoble est bien la surprise de la saison dans le championnat de France. Devant 15 000 spectateurs au Stade des Alpes, les Isérois se sont imposés 27-13 face au Racing-Métro et ils auraient même pris le bonus offensif sans l'essai de Bergamasco (80e). Dans le bas de tableau, Perpignan a battu Mont-de-Marsan 15-6 et Agen a dominé Bordeaux-Bègles 19-15. Montpellier a disposé de Castres 19-12.

Montpellier, qui a difficilement battu Castres (19-12) et le promu Grenoble, large vainqueur du Racing-Métro (27-13), sont parmi les grands gagnants de cette 7e journée. Longtemps mené au score, Montpellier a su renverser la vapeur pour battre Castres à domicile et signer un second succès d'affilée après celui ramené de Bègles samedi dernier. Le club héraultais prend provisoirement la quatrième place et devance le CO, qui subit sa troisième défaite de la saison.

Jonathan Best (3e ligne de Grenoble): "On est vraiment très satisfaits, je crois que nous avons fait un match sérieux. On perd le point de bonus en toute fin de match, mais on aurait largement signé avant la rencontre pour les 4 points. Cette victoire, dans ce stade magnifique, avec un tel public, nous comble véritablement. On sait toutefois que le Racing-Métro avait mis quelques cadres au repos, mais cela n'enlève rien à notre succès".

Les Montpelliérains sont suivis à un point par Grenoble. L'étonnant promu isérois, qui avait laissé de nombreux joueurs au repos samedi dernier à Clermont, a facilement disposé du Racing-Métro au stade des Alpes et présente un bilan largement positif après sept journées (quatre victoires, trois défaites).

Aucun point pour les Montois...

Dans la lutte pour le maintien, Agen a poursuivi son redressement en battant Bordeaux-Bègles au stade Armandie. Les Girondins repartent néanmoins du Lot-et-Garonne avec le point de bonus défensif. Perpignan a éprouvé de grandes difficultés pour venir à bout de Mont-de-Marsan (15-6), sans essai et grâce à cinq pénalités de l'ouvreur gallois James Hook. Le second promu montois subit un septième revers consécutif et n'a toujours pas inscrit le moindre point au classement.