Blair Connor (Bordeaux-Bègles) échappe à Benjamin Thiéry (Grenoble)
Le match aller contre Grenoble, très engagé, était revenu à l'UBB | NICOLAS TUCAT / AFP

A Grenoble, Bordeaux-Bègles commence sa chasse aux barrages

Publié le , modifié le

Plus que jamais, Bordeaux-Bègles aura besoin de livrer une partie solide et de se montrer efficace, vendredi à Grenoble en ouverture de la 23e journée du Top 14. Car dans cette dernière ligne droite, notamment dans sa lutte directe avec Castres pour la 6e place, synonyme de barrage, l'UBB ne doit plus laisser trop de points en route.

Du côté des Bordelais, la victoire sur le Stade Français (32-25 samedi dernier) a permis de casser la spirale négative, de rester au contact des Castrais, mais aussi de distancer, peut-être pour de bon, les poursuivants immédiats (La Rochelle et Brive) qui ont tous perdu le week-end dernier. Autant dire que les Girondins peuvent maintenant regarder devant eux. Toutefois leur prestation plutôt aboutie lors du première acte face à Paris demande confirmation car après la pause, dans la lignée de leurs deux dernières sorties ratées à domicile, ce qu'ils ont montré est loin d'avoir rassuré. En particulier des trous d'air défensifs inquiétants.

L'UBB vise le sans-faute

A Bordeaux, on est conscient que pour aller en barrage, il faut désormais se montrer intraitable, car pour assurer cela, un ne voit que le sans-faute comme issue possible. "Il faut gagner à domicile et faire des exploits à l'extérieur jusqu'à la fin de la saison", résume le capitaine Louis-Benoît Madaule. "On n'a rien à perdre, juste la possibilité de se qualifier si on fait des matches de qualité avec la victoire au bout." "Il faut compter que sur nous et pas sur les autres", abonde le talonneur Clément Maynadier. "On a un regard sur les équipes du dessus, leur calendrier, leur tableau, c'est la nature humaine qui fait qu'on fait tout le temps des hypothèses. Mais on ne se concentre pas à 200 % sur ça, plus sur nous, notre jeu, le plaisir que l'on prend à jouer. C'est ça qui fera qu'il y aura une belle surprise."

Grenoble veut finir en beauté  

Mais pour avancer dans ce sens, il faut d'abord passer l'obstacle grenoblois. Si les joueurs de l'Isère ont abandonné tout espoir de qualification, ils n'entendent pas pour autant terminer en roue libre et espèrent avoir encore quelque chose à jouer afin de terminer dans les huit premiers du classement: c'est un objectif comme un autre, qui sert à maintenir de l'intérêt pour les quatre matches restants. Grenoble a effacé ses déceptions de la saison, et veut tout faire pour bien finir, sans rien lâcher, Renouer avec la victoire pour retrouver la confiance, et ne pas galvauder le championnat. 

Christian Grégoire