Frédéric Michalak
Frédéric Michalak sous son nouveau maillot de Lyon | AFP - DPPI MEDIA - STEPHANE KEMPINAIRE

Frédéric Michalak arrête sa carrière "en fin de saison"

Publié le , modifié le

L'ouvreur et demi-de-mêlée Frédéric Michalak qui a porté à 77 reprises le maillot du XV de France, a annoncé ce lundi qu'il mettrait un terme à sa carrière "en fin de saison". A 35 ans, L'ancien joueur du Stade Toulousain, qui a aussi porté le maillot de clubs sud-africains, a fait part de son choix à la presse depuis le centre d'entraînement du club de Lyon où il évolue actuellement.

"Après une longue réflexion et après une offre du club - je les remercie énormément pour ça - je mettrai un terme à ma carrière à l'issue de cette saison", a déclaré Michalak. "J'ai toujours envie de jouer (...) J'ai toujours cet amour pour ce jeu mais c'est un sport où il faut être à 200% physiquement. J'ai 35 ans et ça commence à être de plus en plus difficile donc je me suis dit que cette année allait être la bonne pour arrêter", a-t-il ajouté.

"Il me reste encore six mois pour digérer tout ça et préparer mon avenir, il y a énormément de choses à faire dans le milieu du rugby. Ça fait déjà deux ans que je passe des diplômes, je ne me vois pas entraîneur tout de suite, ça c'est sûr, dans quatre-cinq ans pourquoi pas, mais pour l'instant j'ai plus envie de prendre de la hauteur et de sortir de tout ça", a poursuivi Michalak.

Michalak ne jouera pas à Blagnac

"Le club peut compter sur moi s'ils ont besoin de quoi que ce soit", a complété le joueur en indiquant qu'il pourrait prendre une place "dans l'organigramme" du LOU. "Mais après tout dépend de ce qu'il y a à faire". Michalak, actionnaire majoritaire du club de Blagnac (Fédérale 1) exclut en tout cas d'y jouer. Frédéric Michalak était considéré à ses débuts, en 2001, comme un prodige du rugby français. Il avait notamment réussi une très bonne Coupe du monde en 2003, même si son manque de précision au pied en demi-finale face à l'Angleterre avait coûté cher aux Bleus, éliminés.

 Michalak compte à son palmarès trois titres de champion de France (2001, 2011 et 2014), six titres de champion d'Europe et une Currie Cup (2008). Meilleur réalisateur de l'histoire du XV de France (436 points), il a remporté trois Grands Chelems dans le Tournoi des Six Nations (2002, 2004, 2010), et a participé à trois éditions de la Coupe du monde (2003, 2007, 2015). Il a connu la dernière de ses 77 sélections en quarts de finale de la Coupe du monde 2015, lors de l'humiliation subie face à la Nouvelle-Zélande (62-13).

AFP