Jean-Baptiste Elissalde
Jean-Baptiste Elissalde | PASCAL PAVANI / AFP

Elissalde va reprendre à la mêlée

Publié le , modifié le

Jean-Baptiste Elissalde , l'entraîneur des trois-quarts du Stade toulousain, devrait reprendre une licence et être amené à rechausser les crampons pour combler l'absence du demi de mêlée Jean-Marc Doussain appelé à remplacer David Skrela en équipe de France au Mondial, a indiqué ce mercredi Guy Novès, manageur général du club. Ancien demi de mêlée ou d'ouverture du Stade Toulousain, où il évolua de 2002 à 2010, Elissalde aura 34 ans le 23 novembre prochain.

"Nous avons demandé à Jean-Baptiste Elissalde de prendre une licence Coupe du monde et de rechausser les crampons. Il a dit oui ce matin mais on est tous conscient que l'on peut mettre sa santé en danger", a déclaré Novès. Il s'agit d'une licence servant à remplacer tout joueur parti pendant la Coupe du monde et elle prend fin à l'élimination de l'équipe à laquelle appartient le joueur qui a été remplacé. "Il n'a plus joué depuis deux ans et nous sommes conscients de l'effort que nous lui demandons mais nous sommes dans une situation dramatique pour le club qui avait prévu d'utiliser Jean-Marc pour le début de saison" en l'absence de nombreux internationaux retenus pour le Mondial néo-zélandais, a précisé Novès. Elissalde a disputé son dernier match le 6 juin 2010 avec les Barbarians britanniques contre l'Irlande après une saison où il remporta sa 3e Coupe d'Europe avec les Toulousains, avant d'intégrer le staff technique dans le rôle d'entraîneur des trois-quarts.

Situation ubuesque

Le Rochelais avait, sur le ton de la boutade, récemment évoqué l'éventuelle prise de licence pour pallier les absences des internationaux et les blessures des joueurs pouvant évoluer à la charnière, comme Nicolas Bézy, victime d'une entorse de la cheville avant la réception du Racing Métro. Elissalde , qui a remplacé Philippe Rougé-Thomas comme entraîneur des lignes arrières, a toujours joint le geste à la parole lors des entraînements. Mardi, lors de la séance ouverte au public, il animait la séance des trois-quarts au plus près de Doussain. "C'est moi qui lui ai demandé hier soir (mardi, ndlr) car c'est une chose qui nous tombe dessus du jour au lendemain alors qu'on comptait énormément sur lui (Doussain)", a assuré Novès. Pour le manageur toulousain, le club n'a "pas le choix et c'est une situation complètement loufoque". "Dès la semaine prochaine il sera à l'entraînement en compagnie de Nicolas Bézy (qui peut jouer à la mêlée et à l'ouverture, ndlr) et ils se partageront le poste jusqu'au retour de nos trois demis de mêlés présents à la Coupe du monde (l'Australien Luke Burgess, l'Argentin Nicolas Vergallo et Doussain)".

AFP