Thierry Dusautoir Toulouse Edimbourg
Thierry Dusautoir | Ian MacNicol / AFP

Dusautoir: "On a remis les compteurs à zéro"

Publié le , modifié le

Thierry Dusautoir, troisième ligne international et capitaine du Stade Toulousain, se dit confiant pour la saison 2012/2013. Encore en phase de réglage, les joueurs de Guy Novès inaugureront la nouvelle saison vendredi soir (21H00), contre Castres.

Sans tournée en Argentine avec le XV de France, vous avez pu avoir des vacances plus longues que la saison précédente. Comment se sont-elles passées ?

Thierry Dusautoir: "Cela fait un mois que j'ai repris avec l'équipe, c'est loin. Je suis à 100% concentré sur le début de championnat. Il n'y a certes pas la Coupe du  monde mais ça restera une saison difficile au cours de laquelle on aura beaucoup d'ambition. On se prépare tous au mieux pour répondre aux exigences du haut niveau en sachant que la pression et l'intensité seront toujours présentes."

Toulouse a peu recruté à l'inverse d'autres clubs. Qu'en pensez-vous ?

T.D.: "Toutes les équipes se renforcent dans la volonté de conquérir un titre, mais la saison dure dix mois et c'est souvent l'équipe la plus régulière qui l'emporte. C'est une marque de fabrique du Stade toulousain d'avoir un effectif stable. On est dans la continuité. Les recrues se sont déjà bien intégrées."

Comment sentez-vous ce Stade toulousain 2012/2013 ?

T.D.: "Il bosse bien, c'est de bon augure. Il y a encore des réglages à faire, on est dans un phase de préparation physique. On a commencé près d'un mois après la plupart des équipes, on a donc un peu de retard, c'est pour cela qu'on s'attache à le rattraper. Les matches amicaux sont bien pour se régler et  tester ce qu'on travaille à l'entraînement. Il nous faudra encore quelques  matches de championnat pour être à 100 % de notre potentiel. C'est comme ça chaque année."

Vous abordez une nouvelle fois la saison en tenant du titre. Vos adversaires vont donc vous attendre encore plus...

T.D.: "Avec ou sans titre, les équipes qui jouent contre nous le font avec beaucoup d'intensité et l'envie réelle de nous battre. On est heureux d'avoir remporté le titre en 2012 mais c'est une nouvelle saison qui commence (et) on a remis les compteurs à zéro pour ce début de Top 14."

William Servat dirige les entraînements des avants désormais Comment cela se passe-t-il ?

T.D.: "Très bien. Evidemment nos rapports ont évolué étant donné que c'est  notre entraîneur maintenant, mais il reste exigeant et il sait où il veut nous emmener. Il est passé de l'autre côté et c'est celui qui va nous mener vers des  succès".

AFP