Dulin: "Je ne me pose pas la question de l'équipe de France"

Dulin: "Je ne me pose pas la question de l'équipe de France"

Publié le , modifié le

Non retenu par le nouvel encadrement des Bleus pour le Tournoi, l'arrière Brice Dulin ne se "pose pas la question" d'un éventuel retour au sein du XV de France, a-t-il déclaré mercredi avant le match du Racing 92, samedi en Top 14 contre Agen.

Francetv sport : Devez-vous prendre une sorte de revanche après votre défaite contre Castres ?
Brice Dulin : "Non, je ne pense pas qu'il y ait de revanche à avoir, juste une réaction par rapport au match du week-end dernier qui a été un peu médiocre de notre part."

Avez-vous eu honte de la prestation de l'équipe, comme Yannick Nyanga ?
BD : "Honte, je ne sais pas. C'est surtout que c'est dommage de rendre une copie pareille, surtout à domicile alors qu'on était sur une bonne dynamique. Après, cela peut nous faire du bien aussi, nous permettre de nous remettre en question, de bien travailler et surtout continuer à progresser comme depuis le début de la saison."

Cette défaite est-elle inquiétante ou anecdotique ?
BD : "Il n'y a pas de défaite anecdotique dans ce championnat si serré. On ne peut pas se permettre, surtout à domicile, de laisser des points en route. Il n'y a rien d'alarmant non plus car on ne joue pas la relégation, mais il faut qu'on reste sur notre plan de marche et qu'on continue à progresser, car on est loin d'avoir gagné quelque chose encore ou d'avoir fait de grandes choses cette saison."


Peut-on imputer cette défaite au doublon, avec des matches internationaux qui vous ont privé de nombreux joueurs ?
BD : "Peut-être, mais ce sont les aléas: cela fait des années que c'est le cas, il faut savoir s'adapter. On a quand même un groupe de bons joueurs encore. Mais nous qui étions sur le terrain n'avons pas fait le job nécessaire pour remporter le match. Il ne faut pas se cacher derrière les doublons."

Le discours des entraîneurs a-t-il été plus musclé et l'entraînement plus intensif en début de semaine ?
BD : "Il y a une remobilisation mais comme après chaque défaite. Le plus dur à gérer a été le vent et la pluie (sourires). On a bien travaillé, il ne faut pas non plus tout remettre en question, juste remettre les choses dans l'ordre et continuer à bien travailler avec nos armes depuis le début de saison."

Le match aller, remporté par Agen (30-18), avait été très engagé...
BD : "Oui, j'avais regardé ça (il préparait la Coupe du monde, NDLR). C'était un peu chaud. Quand on monte en Top 14 et qu'on reçoit soi-disant des grosses équipes (comme Agen), on a envie de montrer qu'on peut rivaliser. Donc c'est sûr que c'était beaucoup plus engagé que d'habitude et qu'il y a eu peut-être des débordements. Mais cela fait partie du jeu et ce n'est pas le plus important."

Vous n'avez pas été retenu par le nouvel encadrement du XV de France. Vous estimez-vous près d'un retour ?
BD : "Je ne sais pas... Près, par la distance, c'est sûr (le centre d'entraînement des Bleus est proche de celui du Racing 92, NDLR), après je ne me pose pas la question de l'équipe de France ou pas. Le but est vraiment d'enchaîner les matches, de retrouver un niveau correct, et c'est le cas. Je reprends énormément de plaisir sur le terrain, le groupe et le fait qu'on joue bien m'a beaucoup aidé aussi. Tout est positif dans ma tête pour le moment. Pour le reste, il suffit d'être bon et on verra par la suite."

Comment expliquez-vous votre absence du XV de France ?
BD : "Je ne sais pas si je peux l'expliquer... J'ai mis un peu de temps à retrouver de bonnes sensations sur le terrain (après la Coupe du monde), donc c'est assez logique. Après je ne fais pas les choix et je n'ai pas à les commenter."

Avez-vous eu des contacts avec le nouvel encadrement ?
BD : "Pas du tout, non."

francetv sport @francetvsport