Ballon rugby Top 14
Quels seront les quatre clubs en demi-finales du Top 14 ? | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Droits TV: un prix de réserve de 71 millions d'euros fixé par la Ligue

Publié le , modifié le

La Ligue nationale de rugby (LNR) a annoncé jeudi avoir fixé un prix de réserve total de 71 millions d'euros pour acquérir les droits télé du Top 14 de 2015 à 2019, remis en jeu par la cour d'appel de Paris début octobre. Ce prix de réserve correspond à ce qu'aurait déboursé en moyenne chaque saison Canal+ de 2014 à 2019 avant que le contrat passé avec la LNR ne soit épinglé par la justice.

Les diffuseurs intéressés ont jusqu'au 19 janvier pour rendre leurs offres,  qui peuvent porter sur l'exclusivité des droits ou sur un ou plusieurs "packs". Deux catégories de "packs" sont proposées: deux packs "diffuseur officiel",  qui incluent chacun un match par journée pendant la saison régulière (3e et 4e  choix de match, alternativement entre chaque pack) et des droits d'utilisations  d'extraits de rencontres pendant la semaine. Mais les diffuseurs intéressés sont obligés d'acquérir un de ces deux packs  s'ils veulent acheter ensuite un des quatre "packs Premium", dont le plus  alléchant est le numéro 1.

Celui-ci contient le premier choix à chaque journée de saison régulière  (actuellement le samedi à 14h45), dont sept matches en exclusivité totale, que  le diffuseur pourra choisir dès l'élaboration du calendrier. Il comprend aussi  le premier choix des barrages et des demi-finales. Si la Ligue n'obtient pas le prix de réserve global fixé, elle repartira  alors dans un processus de discussions. Mais la procédure devra en tout cas être close avant le 31 mars 2015, comme  l'a enjoint la cour d'appel de Paris début octobre après avoir confirmé la  suspension du contrat passé entre la Ligue et Canal+, signé en janvier 2014  pour cinq saisons entre 2014 et 2019 et un montant record de 355 millions  d'euros.

Ce contrat avait été attaqué en justice par beIN Sports, qui accusait les  deux parties d'entente anticoncurrentielle, et la LNR et Canal+ ont ensuite  formé un pourvoi en cassation. Un troisième acteur pourrait faire irruption dans la bataille entre les  deux chaînes, le groupe américain Discovery, qui contrôle depuis mai dernier  Eurosport. Jeudi, la Ligue a également lancé la procédure de commercialisation de la  Pro D2 pour cinq saisons de 2015 à 2020.

AFP