Direction Toulouse pour les Castrais

Direction Toulouse pour les Castrais

Publié le , modifié le

Castres, maître de son sujet, a pris une belle revanche sur Montpellier (31-15) vendredi à Toulouse en match de barrage et accède pour la première fois depuis 2001 aux demi-finales du Top 14, pour un duel face au Stade Toulousain.

La troisième tentative a été la bonne

Modèle de régularité lors des saisons régulières, le club tarnais est enfin parvenu à franchir l'étape des barrages pour sa troisième tentative, après deux défaites face aux Toulousains en 2010 (35-12) et aux Héraultais l'an dernier (18-17). Son dernier sacre, controversé, date de 1993. La trajectoire de Montpellier, révélation et finaliste la saison dernière, s'arrête donc aux portes des demi-finales. Pour Castres, rendez-vous est pris pour samedi 2 juin au Stadium. Les dirigeants et entraîneurs tarnais ne doivent pas regretter d'avoir organisé ce match de barrage à Toulouse, un an après leur défaite surprise à Castres face aux Montpelliérains, au même stade de la compétition.

Vendredi, dans un stade Ernest-Wallon entièrement acquis à leur cause, les Castrais ont parfois plié mais n'ont jamais rompu, y compris en fin de match après l'exclusion de Joe Tekori pour un mauvais geste sur le jeune demi de mêlée héraultais Eric Escande. Les buteurs Pierre Bernard et Romain Teulet (qui avait manqué la pénalité de la gagne en 2011) ont réalisé un sans-faute (26 pts). Montpellier, privé de ses demis de mêlées habituels Julien Tomas et Benoît Paillaugue, a souffert en mêlée et perdu de précieux ballons en touche, sans jamais vraiment pouvoir imposer son habituel jeu de mouvement malgré deux essais inscrits.

Romain Teulet (arrière de Castres): "L'objectif du début de saison était de faire aussi bien que la saison dernière, c'est-à-dire se qualifier pour les  barrages. Après, c'est d'aller le plus loin possible. On vient d'effacer nos deux dernières défaites en barrages où on n'avait pas montré notre vrai visage. C'est le résultat de trois ans de travail. Cela fait 11 ans que le club n'avait  pas connu de demi-finale.On a fait quelque chose de très grand ce soir. On va essayer de bien récupérer avant d'affronter l'ogre toulousain".

Les débats étaient mal engagés dès l'entame pour les Héraultais. Castres, malgré l'exclusion temporaire de son demi de mêlée Thierry Lacrampe, prenait rapidement l'avantage grâce au duo Bernard-Teulet. Et à peine revenu sur le terrain, Lacrampe s'échappait derrière sa mêlée pour inscrire l'unique essai tarnais de la rencontre, transformé par Teulet (13-0, 19e). En guise de réaction, le buteur montpelliérain Martin Bustos Moyano trouvait enfin les perches à sa quatrième tentative. Bernard répliquait avant le premier essai montpelliérain marqué par l'énergique troisième ligne Alex Tulou, qui laissait une pointe d'espoir aux Héraultais à la pause (19-8). Une nouvelle pénalité de Bernard à la reprise douchait les espoirs des Montpelliérains, qui franchissaient cependant la ligne une seconde fois grâce à Ali Fakaté, quelques minutes après l'exclusion de Joe Tekori (25-15). Mais les Tarnais reprenaient leur marche tranquille grâce à leurs deux buteurs et assuraient leur place dans le dernier carré.

Gilles Gaillard