L'ailier Josaia Raisuqe
L'ailier fidjien Josaia Raisuqe sous le maillot du Stade Français. | Miguel Medina / AFP

Deux joueurs du Stade Français accusés de violence volontaire et agression sexuelle

Publié le , modifié le

Des plaintes auraient été déposées contre deux joueurs du Stade Français. Dans la nuit de samedi à dimanche, les Fidjiens Waisea Nayacalevu et Josaia Raisuqe se seraient rendus coupables de violence volontaire en état d'ivresse et d'agression sexuelle pour le deuxième, qui fêtait ses 23 ans.

Après l'affaire qui a secoué le club de Grenoble cette saison, serait-ce une deuxième affaire de moeurs mêlant des joueurs du Top 14 ? Selon un texte posté sur les réseaux sociaux, Waisea Nayacalevu et Josaia Raisuqe, deux ailiers fidjiens du Stade Français, auraient accosté une jeune femme, à la sortie d'une boite de nuit dimanche matin. Raisuqe aurait plaqué la personne contre un mur en lui apposant ses mains sur la poitrine. Des coups auraient été donnés à deux amis de la victime qui tentaient de s'interposer. Des membres de la brigade anti-criminalité (BAC) auraient alors interpellé les deux joueurs, pour les placer en cellule de dégrisement.

Dans un communiqué publié en fin de journée, le Stade Français a tenu à calmer le jeu autour de cette affaire: "En l'absence d'information officielle, le Stade Français Paris ne peut qu'appeler à la prudence dans les commentaires. Cependant, en vertu des valeurs qu'il défend, et notamment du respect dû à chacun, le Club de la capitale condamne avec la plus grande fermeté toute forme de violence et en particulier les violences faites aux femmes. Le Club prendra, bien évidemment, les mesures appropriées en fonction des faits s'ils étaient avérés." Quelques semaines après l'arrivée d'un nouvel actionnaire principal, le club parisien se serait bien passé d'une telle affaire, si elle était avérée.