Le Toulousain Poitrenaud et le Castrais Teulet
Duel aérien entre les arrières de Castres (Romain Teulet) et de Toulouse (Clément Poitrenaud) | AFP - PASCAL PAVANI

Deux chocs et des retours en Top 14

Publié le , modifié le

La 7e journée du Top 14 marque un premier petit tournant dans la saison. Ce soir, le leader toulousain se rend chez son dauphin castrais pour un affrontement entre deux prétendants au titre, comme le lendemain la confrontation entre Toulon (5e) et Perpignan (4e). Ce week-end verra aussit de nombreux retours d'internationaux: Wilkinson au RCT une semaine après son élimination avec l'Angleterre, Hernandez (Racing), Skrela et Domingo (Clermont) après des blessures.

A mesure que la Coupe du monde avance, les équipes du Top 14 trouvent un visage définitif. Avec énormément de contrats (notamment pour les joueurs de l'hémisphère Sud) démarrant à l'issue de la Coupe du monde, les clubs français sont encore contraints de parer au plus pressé. Mais certains commencent à retrouver leurs forces vives. Cela tombe bien, ce week-end pourrait représenter un premier virage sur l'autoroute de la saison.

Pour accueillir le leader toulousain, les dauphins castrais vont ainsi bénéficier de nombreux retours de mondialistes. L'Ecossais Max Evans, les Samoans Baï et Tekori, ou le Géorgien Peikreisvili ont ainsi été intégrés au groupe qui reste sur cinq succès consécutifs et qui passera un énorme test. Car les Toulousains sont exactement dans la même dynamique, et leur victoire sur Clermont avant le week-end de repos a nettement contribué à leur place de leader. Malheureusement pour Jean-Baptiste Elissalde, il ne peut pas encore bénéficier du retour de l'Argentin Vergallo, laissé en congé avec l'autre Argentin Albacete après leur sortie en quarts de finale du Mondial, et sera encore une fois sur le banc des remplaçants pour entrer au poste de N.9, un an après avoir pris sa retraite. En revanche, Lionel Beauxis pourrait enfin faire ses débuts sous son nouveau maillot, apportant une solution de plus au niveau de la charnière. Dans ce duel entre deux des formations les plus prolifiques de ce début de saison donnera quelques enseignements quant à leurs réelles possibilités de jouer le titre.

Agen en trouble-fête

Après avoir concédé sa première défaite de la saison à Toulouse, Clermont doit se méfier de la réception d'Agen. Revenus de Perpignan avec la victoire (19-12), les Agenais confirment leur excellent début de saison, qui les place au même niveau que Toulon, le Racing-Métro et le Stade-Français. Après Aimé-Giral, c'est l'enceinte de Marcel-Michelin qui leur est proposée, avec des Auvergnats de plus en plus renforcés. L'Ecossais Hines, le Géorgien Zirakachvili, l'Italien Canale et le Canadien Cudmore sont intégrés au groupe, comme les deux internationaux tricolores David Skrela et Thomas Domingo, de retour de blessure. Après six mois loin des terrains, le pilier pourrait jouer quelques minutes, comme l'ancien ouvreur du Stade Toulousain, privé de Coupe du monde après y avoir à peine goûté.

A Bordeaux, Juan Martin Hernandez va mettre fin à sept mois sans compétition. L'ouvreur argentin du Racing-Métro, victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, pourrait venir apporter un peu plus de variété à une ligne de trois-quarts qui n'a pas été aphone, loin de là. Les hommes de Pierre Berbizier, avec 172 points au compteur, sont les plus offensifs du championnat, et le retour du pilier italien Lo Cicero ne va faire qu'asseoir une mêlée déjà performante. Les Bordelais ne sont pas favoris pour éviter une deuxième défaite consécutive à domicile, après celle concédée contre le BO le 30 septembre dernier.

Wilko de retour aux affaires

Malgré l'affaire qui l'oppose à Olivier Missoup suite à leur bagarre après le match, Rémy Martin devrait être sur le terrain avec Montpellier pour se rendre dans son ancien club, Bayonne, nettement revigoré par la victoire sur le Racing-Métro.

Une semaine après avoir été éliminé avec l'équipe d'Angleterre par la France en Coupe du monde, Jonny Wilkinson sera présent à Mayol pour une autre confrontation sentant la poudre entre le RCT et l'USAP. Le demi-d'ouverture veut rapidement passer à autre chose, et ce choc avec les Catalans, entre deux formations battues lors de la précédente journée, promet un énorme combat et une manière idéale d'oublier sa désillusion internationale. En revanche, suspendu à titre conservatoire par la Ligue, Olivier Missoup ne sera pas sur le terrain. Toulon contre Perpignan, ce sera aussi un match entre Bernard Laporte et Jacques Delmas, deux hommes qui étaient pressentis pour s'unir au sein de l'Aviron Bayonnais lorsque l'ancien sélectionneur du XV de France y avait été nommé administrateur. Tous deux ont dirigé le Stade Français, et ce "match dans le match" devrait être également très intéressant. Mais l'équipe catalane doit se passer de Grandclaude, Britz, Tchale-Watchou, Boulogne, Le Corvec, Pulu et Freshwater, mais pourra compter sur Porical, meilleur réalisateurs du championnat.