Vern Cotter entraîneur Clermont portrait 2009
Vern Cotter, l'entraîneur de Clermont | AFP - Thierry Zoccolan

Cotter: "Prendre des initiatives"

Publié le , modifié le

Clermont, dont le "caractère" s'est "renforcé" ces deux dernières années va devoir "jouer, prendre des initiatives" pour espérer l'emporter face à Toulon dimanche en demi-finale du Top 14, a estimé samedi l'entraîneur néo-zélandais du club auvergnat, Vern Cotter.

Vous n'avez plus joué depuis trois semaines. Cela vous inquiète-t-il?
Vern Cotter: "Oui, ça nous inquiète. On a essayé de passer une première semaine axée sur la récupération. On a pas mal de joueurs qui ont participé à la Coupe du monde et qui sont un peu fatigués, usés, saturés par cette longueur de travail. La deuxième semaine a été plus basée sur du physique et la troisième sur du jeu collectif. On est inquiet car Toulon est une équipe très physique, qui est sur une bonne dynamique. Il se sont trouvés en deuxième mi-temps contre le Racing. Ca les aide à mieux aborder cette rencontre. Ce sera important d'être concentré dès le départ. On a parlé de ça entre nous. Il faudra aussi prendre des initiatives, développer notre jeu, jouer notre rugby."

Après la défaite en demi-finale de Coupe d'Europe face au Leinster, une défaite dimanche acterait-elle une saison ratée?
V.C: "Les enseignements du match contre le Leinster, c'est qu'on est passé très près. Il y a eu deux ou trois blessés en début de match qui ont un peu changé la dynamique. Mais notre rugby était pas mal en place. Il faut y croire, construire de nouveau face à Toulon. Ce match peut basculer sur un coup de pied, un rebond, une décision arbitrale, plein de choses. On a essayé de travailler du mieux possible sur ce que l'on peut maîtriser. Le reste n'est pas un souci."

Quel souvenir conservez-vous de la demi-finale remportée contre Toulon en 2010?
V.C: "Personnellement, c'est le match le plus difficile de ma carrière d'entraîneur. Jouer les prolongations... J'ai pris un coup de vieux après ça! Je retiens le mental que l'on avait eu pour gagner cette partie, avec beaucoup de caractère. Ce caractère est encore présent dans cette équipe, il s'est même renforcé depuis. On a vécu des choses favorables, d'autres moins favorables, l'équipe a grandi. Il y a aussi l'impulsion des jeunes avec Buttin, Nakaitaci qui va jouer, Jérôme Bardy. On a vécu une bonne année et on voudrait un résultat positif pour continuer."

AFP