Colin Slade Pau 032017
Colin Slade | AFP

Colin Slade arrêté jusqu'à la fin de la saison régulière

Publié le , modifié le

Pau, 5e du Top 14, a annoncé jeudi qu'il ne solliciterait plus son ouvreur international néo-zélandais Colin Slade , victime de trois commotions en moins d'un an, d'ici la fin de la saison régulière. Dans un communiqué, la Section Paloise, "toujours soucieuse de l'intégrité physique de ses joueurs", ne veut prendre aucun risque avec son ouvreur champion du monde 2011.

"Au-delà des performances sportives et de la possible qualification aux barrages, le complet rétablissement de Colin (Slade) importe avant tout, suite à trois commotions", poursuit le club béarnais qui "respecte ainsi la réglementation établie par la Ligue nationale de rugby". L'ouvreur All Black de 29 ans, sous contrat jusqu'en 2020, a subi des commotions contre Castres en août dernier, contre Clermont début décembre et enfin en début de match à Bayonne le 4 mars dernier.

Mi-mars, la Fédération (FFR) a annoncé avoir "approuvé la constitution d'une Commission de surveillance des incidents composée d'experts issus notamment du corps médical et arbitral dont la mission sera d'examiner l'application du protocole de World Rugby pour l'évaluation de traumatisme crânien lors des rencontres des compétitions professionnelles (Top 14 et Pro D2) et d'analyser les éventuels incidents qui pourraient survenir".

Que dit le règlement ?

La règle du protocole commotion, mise en place en 2012 dans le rugby professionnel sur préconisation de l'IRB (International Rugby Board, organe suprême du jeu), permet à un joueur sorti sur décision d'un médecin pour subir un protocole spécifique, de revenir au bout de dix minutes s'il satisfait à ce protocole.Mi-mars, la FFR a demandé à la LNR de diligenter une enquête après la polémique consécutive au retour sur le terrain d'Alexis Palisson (Stade Toulousain) à l'issue d'un protocole commotion, lors d'un match de Top 14, qualifié de "scandaleux" par Serge Simon, le N.2 de la Fédération. En cas de qualification de la Section pour les barrages en mai prochain, Colin Slade pourrait faire son retour dans le groupe palois après avis favorable d'un neurologue.

AFP