Racong Clermont Vermeulen charge 2010
Elvis Vermeulen (Clermont) | AFP - Franck Fife

Clermont/Racing, quatrième round

Publié le , modifié le

Clermont et le Racing-Métro se retrouvent mercredi soir pour la quatrième fois depuis le début de saison. Entre "Jaunards" et Franciliens, les confrontations n'ont pour l'instant pas été sensationnelles sur le plan du jeu. Mais cette rencontre pourrait s'avérer beaucoup plus palpitante, les deux équipes n'ayant plus le droit à l'erreur.

Eliminés de la H Cup, les deux clubs n'ont plus que le championnat pour briller, les Clermontois ne pouvant faire du Challenge européen –où ils se déplaceront à La Rochelle en quarts- un objectif premier. Ils se doivent de l'emporter mercredi même si leur situation diffère un tantinet. Englués à la 5e place du Top 14, les hommes de Vern Cotter ne possèdent que trois points d'avance sur Toulon (6e) et Castres (7e), et quatre sur Bayonne (8e) et le Stade Français (9e).

Ils savent qu'un échec à domicile contre un concurrent direct serait très mal venu à l'approche du money time. La problématique est autre pour les Ciel et Blanc qui pointent au deuxième rang (49 pts) juste derrière l'ogre toulousain (51). Les joueurs de Pierre Berbizier bénéficient d'un joker mais ils aimeraient bien repousser plus loin leurs rivaux du Massif Central afin d'aborder au mieux une dernière ligne droite piégeuse (7 déplacements contre 3 réceptions lors des dix derniers matches). Pour préparer cette rencontre ultra importante, les deux entraîneurs n'ont pas hésité à mettre de nombreux cadres au repos lors de l'ultime journée de Coupe d'Europe le week end dernier.

Avant la trêve imposée par le début du Tournoi des VI Nations, Jaunards et Parisiens entendent bien engranger le maximum de points. Et accessoirement régler un petit contentieux qui date d'un match de play-offs –aux allures de quarts de finale- disputé au printemps dernier à Clermont. L'Amsca avait profité –entre autres- d'une erreur d'arbitrage pour venir à bout de Banlieusards accrocheurs et qui ne méritaient pas de perdre ainsi. "Ce sera la revanche du barrage de l'an passé", a prévenu le président Lorenzetti. Pourvu que l'enjeu ne tue pas le jeu.

Retour de Chabal

Sébastien Chabal figure dans le groupe de 25 joueurs retenu par l'encadrement du Racing-Métro. Chabal avait été dispensé des deux derniers matches du Racing, à Clermont (17-28) et face aux Irlandais du Leinster (11-36) dans le cadre de la Coupe d'Europe. Il n'a plus joué depuis la victoire (15-12) contre Toulon le 9 janvier en Top 14. Par rapport au groupe aligné face au Leinster, le demi de mêlée Jérôme Fillol et les trois-quarts Henry Chavancy, Mirco Bergamasco, Albert VuliVuli et Sireli Bobo effectuent leur retour. Le centre Virimi Vakatawa, auteur du seul essai francilien face aux Dublinois, sort du groupe. L'ouvreur Jonathan Wisniewski est suspendu jusqu'au 1er février pour un plaquage dangereux.

"Ils viennent vraiment pour faire quelque chose, ils ont laissé pas mal de  joueurs au repos lors des deux derniers matches. Ça va être un match au sommet,  ils sont deuxièmes, on n'est pas loin derrière mais si on veut accrocher le  wagon de tête, il faut absolument gagner", relève le 3e ligne Julien Bonnaire. Même chose côté clermontois. L'élimination en Coupe d'Europe étant acquise,  de nombreux cadres (Domingo, Pierre, Bonnaire, Parra, Rougerie) devraient faire  leur retour dans le XV de départ. Brock James, Sione Lauaki, Anthony Floch et  Davit Zirakashvili, légèrement blessés la semaine dernière, sont à nouveau  opérationnels