Clermont à la poursuite de Toulon
Clermont à la poursuite de Toulon | AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Clermont veut tirer profit de Toulon-Toulouse

Publié le , modifié le

Alors que tous les projecteurs seront braqués vers le choc opposant Toulon à Toulouse, Clermont peut sortir grand vainqueur de cette 19e journée du Top 14. Le club auvergnat qui est intercalé entre les deux protagonistes de l'affiche de samedi, devra néanmoins se méfier d'un Stade Français blessé dans son orgueil.

Un -probable- succès au Stade de France permettrait aux Jaunards de mettre une pression supplémentaire sur Toulon et Toulouse. Si les Auvergnats s'imposent, ils seraient alors partagés entre devenir supporters de Toulouse ou de Toulon. Si Toulon s'impose, cela leur permettrait à la fois de consolider leur deuxième place et de creuser un écart d'au moins sept points sur Toulouse. L'autre scénario qui verrait la victoire de Toulouse, permettrait à Clermont de prendre la tête du Top 14.

Le Stade Toulousain a évidemment le plus à perdre. Déjà relégué à la troisième place, à sept points de Toulon et et à quatre de Clermont, Toulouse ne peut négliger cette rencontre cruciale. C'est sans doute pour ce tte raison que le Toulousain Jean-Marc Doussain n'a pas hésité à remettre la pression sur son adversaire. "Je ne sais pas si on peut dire que Toulon est une référence parce que, pour l'être, il faut gagner des matches, gagner des titres", a déclaré le demi de mêlée jeudi.

"Ce sont eux les leaders du Top 14  et ils méritent cette place parce qu'ils ont un gros effectif. On verra samedi où on en est, parce qu'on pense qu'on commence un peu à reprendre notre marche en avant", a-t-il précisé. "Aller gagner à Toulon serait un véritable exploit, on est tous d'accord pour le dire", estime Romain Millo-Chluski. "Maintenant, on ne va pas y aller la tête basse, on va porter ce maillot du Stade fièrement et tout donner", a ajouté le deuxième ligne toulousain.

La prudence est de mise

De leur côté, les Toulonnais se montrent également prudents. "On joue les champions de France en titre, à Mayol. C'est une équipe qui comme nous, en ce moment, a des résultats un peu en dents de scie", avait estimé l'entraîneur des avants Olivier Azam, après la défaite de son équipe à Castres (25-20). Conscients que ce match est un tournant dans la saison, les dirigeants du RCT ont demandé à leurs joueurs de se concentrer sur l'essentiel, à savoir les entraînements, ce qui explique que seul leur président, Mourad Boudjellal, a répondu favorablement aux sollicitations médiatiques.

Pour Guy Novès, rien n'est encore défini au niveau du classement. "Qu'ils soient premiers, ça ne change rien, il y a des périodes où on est en-dessous et d'autres au-dessus, et dans les périodes où nous étions au-dessus, notamment l'année dernière, ça ne changeait rien non plus", a indiqué le manager toulousain. "Je ne me priverai de rien à partir du moment où les joueurs sont disponibles", a-t-il assuré alors que huit de ses joueurs ont été appelés avec le XV de France.

Il faudra également suivre le match Castres-Montpellier, soit le quatrième avec 54 points contre le cinquième à une longueur. Le Racing-Métro, sixième avec 50 points, accueillera Grenoble, septième à 47 points. En bas de tableau, le match opposant Bordeaux-Bègles à Agen, déterminera -provisoirement- la deuxième place de relégable, alors que deux petits points les séparent.

Romain Bonte