Clermont veut enchaîner face à Castres

Clermont veut enchaîner face à Castres

Publié le , modifié le

Six jours après avoir assuré sa qualification pour les demi-finales de Coupe d'Europe, Clermont reçoit Castres vendredi (20h45) en ouverture de la 24e journée de Top 14, avec l'obligation de l'emporter pour éviter de périlleux calculs.

Après le champion d'Angleterre, voici le champion de France qui se présente à Marcel-Michelin où l'ASM surfe sur une incroyable série de 75 victoires  d'affilée. Les travées de l'antre auvergnat tremblent encore de la fin de match face  aux Tigres de Leicester, avalés 22 à 16 dans de haletantes dernières minutes. Avant de se projeter sur le déplacement à Londres pour défier les Saracens  le 26 avril en demi-finale européenne, les hommes de Vern Cotter ont dû se  replonger dans le Top 14 alors qu'il ne reste que trois matches à disputer dans  la saison régulière.

Troisièmes avec 65 points, les Clermontois sont certes en bonne position  mais dans un championnat ultra-resserré, la marge de manoeuvre est infime. "On a un peu de confort, c'est pour ça qu'on a pu se permettre de tout  jeter dans la bataille en Coupe d'Europe", relève le demi de mêlée Thierry  Lacrampe qui devrait composer la charnière d'une ASM un peu remaniée après la  débauche d'énergie de samedi dernier. "Si on gagne ce week-end, on peut même reprendre la première place et se  mettre un peu à l'abri au classement. Il ne faut pas qu'on se loupe ici",  ajoute-t-il. L'objectif est effectivement de se donner un maximum d'oxygène car suivra  un déplacement au Racing-Métro, sur lequel les Auvergnats feront sûrement  l'impasse pour préparer au mieux le choc de Twickenham.

Le chasseur et le chassé

Frais et dispos, les Castrais arriveront, eux, avec "les dents qui rayent  le parquet", prédit le pilier auvergnat Clément Ric. Quatrième à trois longueurs de Clermont , le CO doit voyager deux fois  (Clermont  et Bayonne) et recevra une fois (Montpellier) pour ses trois  dernières sorties. Tenu en échec à Biarritz (34-34) lors de la journée précédente, le club  tarnais espère grappiller quelque chose à Clermont  sous peine de "se mettre la  tête à l'envers pour le sprint final", dixit le manager Matthias Rolland.

Et la victoire ? Ce serait une gageure. "Clermont , c'est sans doute la  meilleure équipe du moment en Europe, les joueurs dégagent beaucoup de  confiance et quand on voit leur match contre Leicester, surtout la première  période, on peut parler d'un rugby très abouti", analyse l'entraîneur des  trois-quarts du CO David Darricarrère. Mais c'est aussi dans cette position d'outsider que Castres se sent le  mieux et réalise ses exploits. "Nous sommes encore dans la position du chasseur et non du chassé", relève  ainsi Darricarrère.

AFP